Attijariwafa bank – FIAD 2019 : feedback sur la participation tunisienne

FIAD L-Economiste-Maghrébin

Une délégation tunisienne composée d’une quarantaine d’hommes d’affaires a participé à la 6ème édition du Forum International Afrique Développement (FIAD). Ce dernier se déroulait  les 14 et 15 mars 2019 à Casablanca et était organisé par le groupe bancaire marocain Attijariwafa bank. Il avait pour thème : « Quand l’Est rencontre l’Ouest ».

Devenu le rendez-vous incontournable pour les rencontres d’échanges économiques et commerciaux sur le continent africain, le FIAD 2019 a connu un franc succès. En effet, il a tenu ses promesses, tout en rassemblant les opérateurs économiques et décideurs politiques pour aborder les problématiques liées au développement en Afrique.

D’ailleurs, cette édition a réuni plus de 2000 opérateurs provenant de 34 pays africains. L’objectif étant de concrétiser environ 5 000 rendez-vous d’affaires en marge des plénières.

Parmi les secteurs qui ont compté le plus de demandes de partenariat cette année, il y a l’agro-alimentaire, les BTP, le négoce, la distribution, l’énergie et le secteur des transports et logistique.

Le Prix « Coup de cœur du jury » décerné au Tunisien Ayoub Rahoui

En marge du FIAD 2019, une cérémonie de remise des « Trophées Jeunes Entrepreneurs » a eu lieu. Et le Prix « Coup de cœur du jury » a été décerné au Tunisien Ayoub Rahoui, cofondateur de la startup Health Services.

Cette startup offre une application mobile fournissant un assistant conversationnel personnalisé pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit du Chatbot ALZ-E, compagnon actif qui maintient l’utilisateur engagé et connecté.

ALZ-E est une thérapie non médicamenteuse qui vise à ralentir le déclin cognitif, donner confiance au malade et garder une activité sociale. Il permet aussi de rassurer les proches du malade quant à ses conditions de vie.

Les Tunisiens en parlent

Parmi les participants tunisiens à cette 6ème édition du FIAD, Habib Hammami, PDG du Groupe Hammami, a estimé, dans une déclaration accordée à leconomistemaghrebin.com, que sa participation a été fructueuse. D’ailleurs, il a mené  beaucoup de rencontres BtoB avec ses homologues africains; notamment dans le domaine de l’emballage métallique. Ce qui permettra, selon ses dires, aux produits tunisiens de conquérir davantage les marchés africains.

Et d’ajouter que suite à ces rencontres importantes, plusieurs négociations sont actuellement en cours de finalisation.

Revenant sur la 6ème édition, M. Hammami a affirmé que malgré l’importance de ce forum, l’absence des officiels tunisiens étaient remarquable. Il a donc estimé que la 4ème édition du FIAD demeurait à ce jour la plus intéressante, à tous les points de vue, pour les Tunisiens.

Au final, il a appelé Attijariwafa bank à programmer des évènements similaires en Tunisie.

Notons  que le Groupe Hammami, spécialisé en BTP, compte, depuis la création de sa première société en 1980 et jusqu’en 2017, 16 sociétés.

Riche en expériences, en effectifs humains et en moyens de production sans cesse rénovés et améliorés, le Groupe Hammami aspire à plus de performance et d’excellence. Avec ses partenaires tunisiens et étrangers, il développe son envergure internationale. Et ce, en exportant ses produits dans beaucoup de pays du continent africain. A l’instar de la Libye, le Maroc, l’Algérie, le Sénégal, le Ghana, la Cote d’Ivoire, le Mali, Liberia, Congo Brazzaville…

De son côté, Mourad Kharrat, Directeur financier central du Groupe Somocer, a précisé que sa participation au FIAD 2019 vise à lever des fonds d’investissements. Pour ce faire, il a saisi l’opportunité de participer aux rencontres BtoB qu’il juge intéressantes pour conquérir les marchés africains. Surtout que les exportations du groupe Somocer sont plutôt orientées vers l’Europe et le Moyen-Orient.

Il a déclaré que ce qui a été impressionnant, lors du FIAD 2019, ce sont les efforts déployés par Attijariwafa bank en particulier et le Maroc en général pour  développer tous les secteurs d’activités dans les marchés africains.

A noter que depuis sa date de création en 1984, le Groupe Abdennadher (Somocer) a prospéré grâce à la vision ambitieuse, l’enthousiasme ardent et la volonté intrépide de son fondateur et PDG Lotfi Abdennadher.

Durant quelques décennies, ce dernier s’est fait un nom dans le monde de l’industrie et est parvenu à imposer son groupe parmi les valeurs sûres dans plusieurs secteurs d’activités; notamment dans l’industrie céramique et sanitaire.

Il est à rappeler que dans son rôle de locomotive de développement pour les entreprises orientées vers l’Afrique, Attijari bank a développé une structure dédiée. Cette structure offre un accompagnement global allant du renseignement commercial, à l’appui administratif, jusqu’au traitement des opérations de commerce extérieur et d’investissement.

Cet accompagnement est renforcé par la plateforme digitale « Club Afrique Développement » et la forte synergie avec les filiales du groupe Attijariwafa bank, implantées dans 14 pays en Afrique et positionnées en banques leaders dans leurs pays d’implantation, disposant de larges réseaux d’agences.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here