31 entreprises ont déjà bénéficié de la ligne de dotation de soutien aux PME

ligne de dotation L-Ecconomiste-Maghrébin

225 entreprises ont déposé leur dossier pour bénéficier de la ligne de dotation de soutien à la restructuration financière des petites et moyennes entreprises. C’est ce qu’affirme Malika Krit, la Directrice générale de la direction générale des PME au sein du ministère de l’Industrie et des PME. 

Intervenant dans le cadre de la neuvième édition des Journées nationales de l’entrepreneuriat privé et de la création d’entreprises, au siège de l’API, aujourd’hui 11 avril, l’intervenante précise que jusqu’à la date du 15 mars 2019, 31 entreprises ont été retenues, pour un montant total d’engagement de 56,8 millions de dinars. Actuellement, 107 dossiers en sont au stade d’accompagnement, 49 entreprises en phase d’étude et 38 dossiers d’entreprises ont été rejetés.

Les domaines d’activité de ces entreprises se repartissent comme suit : industrie (82%), agriculture (3%) et services (15%). En effet, la ligne de dotation de soutien à la restructuration financière des petites et moyennes entreprises cible 600 PME, pour une enveloppe de 400 millions de dinars, sur trois ans.

Conditions d’admission à la ligne de dotation

Par ailleurs, pour qu’une PME bénéficie de cette cette ligne, elle doit répondre à un certain nombre de critères. La PME doit se trouver dans une situation financière critique, en période d’activité depuis au moins un an et disposer d’une comptabilité conformément au règlement en vigueur. En effet, les difficultés en question sont : la chute du chiffre d’affaires, la chute de la production, des impayés auprès du secteur bancaire et des pertes successives ou avoir des fonds propres atteignant un niveau inférieur à la moitié du capital.

Par ailleurs, les PME, soumises au règlement judiciaire, en arrêt d’activité depuis plus d’une année, ayant bénéficié auparavant du fonds de soutien des PME; et dont les états financiers consolidés dégagent un résultat net positif et exerçant dans le secteur du commerce, de la promotion immobilière, financier et des hydrocarbures sont exclues de cette ligne.

Enfin, notons que les crédits de rééchelonnement octroyés par les banques sont financés par les ressources de la ligne de dotation, selon les conditions suivantes :

  • Durée de remboursement ≤ 10 ans.
  • Délai de grâce ≤ 2 ans.
  • Taux d’intérêt fixe ≤ Taux directeur en vigueur + 2,25%.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here