Tunisie – Chine : les secteurs privés des deux pays doivent agir

china campus 2019 - l'économiste maghrebin

Le Forum des hommes d’affaires arabes et chinois se tient aujourd’hui 2 avril à Tunis. Il ressort des différentes interventions que les deux pays ont intérêt à se mettre à deux pour un avenir commun et pour plus d’essor économique. Place aux secteurs privés des deux pays pour se mobiliser. 

En juillet 2018, Youssef Chahed avait déjà affirmé que l’adhésion de la Tunisie à l’initiative de la route de la soie aurait des impacts positifs.

Intervenant à l’ouverture de l’événement, le Chef du gouvernement indique que cette adhésion ne peut que renforcer les relations historiques entre la Tunisie et la Chine. Sur un autre volet, il précise que la Tunisie fait partie des premiers pays arabes à entretenir des relations avec la Chine. Pour lui, il s’agit d’un rapport gagnant-gagnant.

Par ailleurs, le Chef du gouvernement affirme que la Tunisie a entamé une phase d’ouverture sur les marchés. Youssef Chahed rappelle aussi que la Tunisie a invité la Chine à y participer, dans le cadre de Partenariat public privé (PPP). Le Chef du gouvernement a appelé les hommes d’affaires chinois à investir en Tunisie.

Samir Majoul, président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a affirmé lors de son intervention que le secteur privé des deux pays doit assumer son rôle en matière d’investissement. Il affirme que pour pouvoir booster l’investissement entre la Tunisie et la Chine, il faut mettre en place un certain nombre de dispositifs, à l’instar de la facilitation des barrières tarifaires.

Le président de la centrale patronale a, dans le même contexte, ajouté que les relations entre la Tunisie et la Chine remontent à plus que 2000 ans. M. Majoul a rappelé que plusieurs points en commun lient la Tunisie à la Chine. Ainsi, il a proposé de miser sur plusieurs secteurs stratégiques, à l’instar des énergies renouvelables, Tic et intelligence artificielle. Le président de la centrale patronale n’a pas manquer de dire que la Chine a réalisé plusieurs projets en Tunisie.

Enfin, Chen Xiaoguang, président de la Conférence consultative politique du peuple chinois a déclaré, lors de son intervention, que la création du Forum en 2004 a contribué au rapprochement entre le monde arabe et la Chine.

Laisser un commentaire