Belhassen Trabelsi remis en liberté conditionnelle

Belhassen Trabelsi, le beau-frère de Ben Ali, est sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire français assortie d’autres obligations. 

Selon le site français 20 minutes, il a été libéré après le versement d’une caution de 100 000 euros, jeudi 28 mars 2019, par le tribunal de première instance d’Aix en Provence.

En effet, le contrôle judiciaire prévoit une obligation de résider en France et de pointer une fois par semaine dans un commissariat. Il lui est, également, interdit de rencontrer les autres personnes mises en examen dans l’affaire.

Belhassen Trabelsi est en cavale depuis le 14 janvier

Il a déclaré à l’audience: « Je me conformerai à toutes les dispositions qui seront prises. Donnez-moi ma chance de prouver que je ne suis pas un fugitif, mais un homme normal, respectueux de ses engagements ». 

Par ailleurs, l’avocat a souligné qu’il était retourné, jeudi, à la prison des Baumettes à Marseille. Et ce, dans l’attente de la notification de l’arrêt de remise en liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here