Première liste d’Alain Giresse : entre audace et continuité

Alain Giresse L'Economiste Maghrébin
Alain Giresse, l’entraîneur national des Aigles de Carthage

La liste des 26 joueurs convoqués par Alain Giresse en sélection nationale pour la double confrontation contre l’Eswatini et l’Algérie est sans surprise. Excepté pour les gardiens de but.

En effet, Alain Giresse, l’entraîneur national des Aigles de Carthage, vient de tenir sa conférence de presse. Il y évoque les préparatifs de l’équipe nationale en vue du match contre l’Eswatini, ainsi que la rencontre amicale avec l’Algérie.

Tout d’abord, il a présenté le programme de stage, en vue du match face à l’Eswatini (ex-Swaziland) pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, prévue le vendredi 22 mars 2019. Ensuite, il confirme la rencontre amicale face aux Fennecs, le 26 mars à Alger.

Sans audace ni imagination !

Ainsi, le coach de l’équipe nationale en a profité pour dévoiler la liste des joueurs retenus pour la double confrontation. La voici, avec les 26 joueurs convoqués :

Gardiens: Farouk Ben Mustapha, Mouez Hassen et Aymen Balbouli;

Défense: Wajdi Kechrida, Mohamed Dräger, Larry Azzouni, Rami Bedoui, Yassine Meriah, Syam Ben Youssef, Dylan Bronn, Ali Maâloul et Oussama Haddad;

Milieu: Mohamed Amine Ben Amor, Elyess Skhiri, Aymen Ben Mohamed, Bilel Saïdani et Ferjani Sassi;

Attaque : Naim Sliti, Anice Badri, Seifeddine Khaoui, Bassem Srarfi, Wahbi Khazri, Taha Yassine Khénissi, Youssef Msakni, Firas Chaouat et Yassine Chamakhi.

Un premier coup d’œil sur cette liste nous permet de constater que le sélectionneur national n’a pas encore trouvé ses marques. En effet, il tarde à imprimer sa griffe personnelle, optant pour une continuité « pépère », sans prendre de risque et en confirmant la majorité des joueurs patentés de la sélection.

En somme, il présente une liste dépourvue de toute imagination, alors qu’il existe une génération de jeunes joueurs doués qui ne demandent qu’un simple coup de pouce pour éclore.

Revenons à cette fameuse liste, pour noter qu’Aymen Balbouli (Club Africain) et Ferjani Sassi (Zamalek) vont faire leur retour à la sélection nationale. Les deux joueurs n’en faisaient plus partie depuis la Coupe du monde 2018. De plus, le jeune attaquant du Club Africain, Yassine Chammakhi, est convoqué pour la première fois, ainsi que le milieu central de KV Kortrijk, Larry Azzouni.

Petite surprise, le technicien français décide d’évincer le latéral droit Hamdi Nagguez en raison d’un « choix technique ». Mohamed Dräger est donc convoqué pour pallier l’absence du sociétaire de Zamalek.

Concernant les gardiens de buts, Alain Giresse a convoqué trois gardiens, à savoir : Farouk Ben Mustapha, Mouez Hassen et Aymen Balbouli. Mais, il semble miser sur le portier clubiste, Aymen Balbouli, « vu que ce gardien entretient de bonnes relations avec ses coéquipiers et dispose de l’expérience nécessaire pour apporter le plus », précise-t-il.

Balbouli, le retour de l’enfant prodigue

Après une longue traversée du désert due à une manifeste baisse de forme, Aymen Balbouli semble revenir par la grande porte. A titre d’exemple, lors de sa remarquable prestation dans le dernier match de son club contre le Stade Tunisien, il a marqué les esprits en réalisant trois parades décisives, sauvant son équipe d’une défaite certaine.

En revanche, le sélectionneur national n’a pas jugé bon de convoquer Rami Jridi, puisqu’il estime avoir déjà retenu « trois bons gardiens habitués à l’ambiance de la sélection nationale ». Pourtant, la présence du portier espérantiste aurait été fort utile pour la sélection nationale. Il est très en forme au sein du club Sang et Or et il a été un solide gardien du temple, lors du parcours de son équipe vers le sommet africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here