Les réactions des dirigeants de Nidaa Tounes à la crise du parti

Nidaa Tounes L'Economiste Maghrébin

Le parti Nidaa Tounes fait encore des siennes. Les attaques et les contre-attaques des uns et des autres persistent. Invité sur les ondes radiophoniques, Sofiene Toubel, président du bloc parlementaire de Nidaa Tounes, revient sur les tiraillements au sein du parti.

Il a évoqué le gel de l’adhésion du coordinateur général de Nidaa Tounes, Ridha Belhaj. Il précise qu’il serait à l’origine des divisions du comité politique, ouvrant la voie aux conflits. 

Sofiene Toubel dénonce les déclarations hostiles de Ridha Belhaj, tout en ajoutant qu’il sert un agenda personnel et non l’intérêt du parti.

Dans le même contexte de la politique interne, Néji Jalloul, un des dirigeants à Nidaa est revenu sur la déclaration de Rached Ghannouchi qui n’exclut pas d’un éventuel remaniement ministériel. Dans ce sens, M. Jalloul a précisé qu’il s’agit d’une manœuvre politique destinée à mieux négocier un nouveau consensus. 

En outre, Néji Jalloul a souligné que le parti Tahya Tounes demeure un parti virtuel. D’ailleurs, il appelle le chef du gouvernement, Youssef Chahed, à clarifier sa position. Autrement dit, il lui demande s’il sera ou pas le leader de ce mouvement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here