Ligue des Champions : l’EST gagne avec brio, le CA se contente d’un nul

sociétés cotées en bourse - l'économiste maghrebin

Dans le cadre de la 4ème journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, l’Espérance a dominé son adversaire sud-africain avec la manière, alors que les Clubistes se sont contentés d’un nul, synonyme d’une quasi- élimination.

Dans un match comptant pour la 4ème journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique, l’Espérance Sportive de Tunis a battu l’équipe sud-africaine d’Orlando Pirates sur le score de 2-0, hier mardi après-midi, au stade Olympique d’El Menzah.

Grâce à cette victoire, l’EST s’empare seule de la tête du groupe B (8 points), talonnée par Horoya AC qui s’est imposé hier 2-0 devant le FC Platinum (7 points).  Orlando Pirates est 3ème (5 points) alors que le FC Platinum (2 points) ferme la marche à la 4ème position.

Que d’occasions ratées

Dans un stade vide à cause du huis-clos, les Sang et Or- qui ont  dominé le match du bout en bout- ont marqué leur premier but à la 16ème minute grâce à Anis Badri  bien servi sur un lumineux coup franc botté par Youssef Belaïli ; avant que Haythem Jouini ne tue le match à l’ultime minute de jeu(89’).

Disons que ce résultat ne reflète guère la physionomie de la rencontre car le résultat aurait été beaucoup plus lourd si ce n’était la précipitation et le manque  évident de concrétisation.

En effet, les poulains de Moïn Chaabani avaient raté un nombre incalculables d’occasions nettes par un manque de réalisme (Taha Yassine Khenissi à la 21’ et 29’ et 56’,Ghailane Chaalali 44’, Mohamed Ali Yaakoubi à la 53’ et 54’).

En revanche, la défense espérantiste n’a été sollicitée qu’à une seule occasion. Pour sa part, le portier Rami Jeridi somnolait dans sa cage.

Un nul frustrant

Ailleurs, et au stade olympique de Radès, la rencontre entre le Club Africain et le TP Mazembé est finie sur un score vierge. Un résultat qui complique davantage le classement au groupe C.


Même s’il a obtenu les 3 point de victoire, suite à la miraculeuse réintégration du club égyptien d’Al Ismaily, le CA n’a plus son destin entre les mains car il devra  affronter les terribles constantinois le 8 mars et les Egyptiens le 18 mars prochain, et cela en attendant le match en retard,  ce mercredi 13 février, entre le CS Constantine et El Ismaily.

Mais il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt : les chances du Club Africain de se hisser en quart des finales sont extrêmement minces, pour ne pas dire inexistantes. Par conséquent, il se contentera  de la phase de poules. Et basta !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here