Le Ministère de la santé met en garde contre les intoxications au monoxyde de carbone

monoxyde de carbone L'Economiste Maghrébin
Crédit photo : Ministère de la Santé ( France)

Cette période de l’année connait de nombreuses fluctuations climatiques avec l’apparition de vagues de froid. Ces périodes de baisse de température, amènent  grand nombre de Tunisiens à avoir recours à des moyens de chauffage de fortune qui ne riment pas forcément avec sécurité.

A cet effet, le Ministère de la Santé recommande aux citoyens de redoubler d’attention en cas d’utilisation d’appareils de chauffage classiques tels que le brasero (kanoun), le poêle à charbon ou le chauffage au gaz ou au mazout, susceptibles d’engendrer une intoxication au monoxyde de carbone (CO).

Le ministère tient à rappeler le public que l’intoxication est provoquée par l’inhalation du monoxyde de carbone, un gaz particulièrement redouté car impossible à détecter, étant à la fois inodore et incolore. Ce gaz toxique résultant d’une mauvaise combustion, se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure.

Certains signes d’alerte sont à connaitre pour mieux identifier une éventuelle intoxication au monoxyde de carbone. Les symptômes d’une telle intoxication sont les suivants: maux de tête, vertiges, somnolence et vomissements, pouvant s’aggraver, des troubles respiratoires, un dysfonctionnement du système nerveux et du cœur et une perte de conscience.

Le CO entrave fortement le transport de l’oxygène par les globules rouges, le cerveau et le cœur étant les organes les plus sensibles au manque d’oxygène.

Ainsi le ministère de la Santé insiste sur la nécessité de respecter scrupuleusement les mesures de sécurité suivantes:

  • S’assurer que toutes les pièces soient suffisamment ventilées
  • Eteindre l’appareil de chauffage et s’assurer de ne le laissez pas dans la pièce pendant le sommeil
  • En cas de symptômes  d’intoxication au CO, placer le patient dans un espace aéré et appeler sans attendre le médecin ou contacter la protection civile
  • Entretenir régulièrement des moyens de chauffage.

Sans oublier que les chauffe-eau à gaz, sont également incriminés dans ce type d’accidents. Il est donc primordial d’appliquer les règles de sécurité à ce type d’appareil, dont la plus importante est l’aération.

Le monoxyde de carbone est indétectable mais ses conséquences peuvent être dramatiques, faisons en sorte que cette période de froid ne soit pas synonyme d’accidents et de fatalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here