Bouali Mbarki : certains regardent les accords signés d’un mauvais œil

élections en Tunisie - l'économiste maghrébin
Bouali Mabrki commente les élections en Tunisie

Ceux qui  s’attaquent à l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) sont incapables de gérer les problèmes du pays, accuse Bouali  Mbarki, secrétaire général adjoint de l’UGTT, lors de son intervention sur les ondes radiophoniques, aujourd’hui, 11 février.

Sans vouloir nommer les personnes concernées Bouali Mbarki a affirmé que  «  certains ont voulu surfer sur la vague et instrumentaliser la situation à leur profit  et non pour aboutir à une solution ». Dans la même logique, il a affirmé que certains auraient voulu que la crise se poursuive. « Mais le gouvernement et l’UGTT  ont bel et bien compris le problème et ont fini par résoudre la situation », précise-t-il. Pour lui, ceux qui veulent se lancer dans la politique  doivent se contenter du tremplin des élections et non pas agir contre l’intérêt des parents d’élèves, élèves, salariés et travailleurs.

Par ailleurs, il a fait savoir que certains partis politiques n’ont pas regardé d’un bon œil l’accord réalisé entre l’UGTT et le gouvernement concernant la fonction publique et le dossier de l’enseignement secondaire. Le gouvernement et l’UGTT savent pertinemment à qui profite la crise, ajoute-t-il. Bouali Mbarki a appelé les partis politiques à évoluer dans leur compréhension des problèmes du pays. Car, conclut-il, «  nous sommes dans un pays où tout peut être résolu grâce au dialogue ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here