LC- 4ème journée : l’EST à huis clos, le CA pour sauver son honneur perdu

Huit-clos L'Economiste Maghrébin

Les stades olympiques d’El Menzah et de Radès abriteront respectivement le match opposant l’EST à Orlando Pirates et celui du CA à TP Mazembé.

Dans le cadre de la 4ème journée de la phase de poules de la Ligue des Champions de la CAF, l’Espérance Sportive de Tunis recevra le 12 février 2019 les Sud-Africains d’Orlando Pirates  au sein du stade olympique d’El Menzah, selon les desiderata de l’ instance dirigeante du football africain.

Effectivement, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de faire jouer ce math au stade d’El Menzah le 12 février prochain à partir de (14h00).

Huis clos pour l’EST

Or, ce match devait se dérouler le même jour au stade olympique de Radès à 20h00, mais il a été déplacé à El Menzah en début d’après-midi (14h00) en raison du huis clos infligé au club espérantiste par la CAF.

Par conséquent, le match sera joué devant des tribunes entièrement vides. L’EST ayant écopé d’une suspension de deux matches à huis clos, suite aux incidents survenus lors de la finale retour de C1 2018 contre Al-Ahly d’ Egypte.

Le club sang et or n’aura pas le choix que de jouer à El Menzah. Il ne foulera la pelouse du stade olympique de Radès qu’en mars 2019, à l’occasion de sa prochaine rencontre en mars 2019 contre le club guinéen de Horoya AC.

CA : sursaut d’orgueil ?

En revanche, le Club Africain recevra le club congolais du TP Mazembé le 12 février, à partir de 20h00, au stade olympique de Radès, en présence de son public.

Selon le règlement de la CAF, le club de Bab el Jedid est prioritaire dans la désignation du stade qui accueillera son match. Evidemment, il a choisi « la Perle de la Méditerranée » pour des raisons évidentes.

Après avoir subi une lourde défaite à Lubumbashi (0-8) en match aller, les Clubistes doivent à leur public un sursaut d’orgueil pour effacer l’humiliation et démontrer que cette déroute n’était qu’un accident de parcours. Le prestigieux Brésil n’avait-il pas été humilié par la Mannschaft (7-1) en demi-finales du Mondial 2014, face à son public, alors même qu’il était le pays hôte du Championnat du monde ?

Les deux stades de la capitale  sont opérationnels

Rappelons qu’au mois dernier, et pour la première fois dans l’histoire du football tunisien, les deux stades de la capitale étaient fermés au public car inutilisables : la pelouse centrale du stade olympique de Radès était dans un état lamentable, alors que des infiltrations d’eau menaçaient une partie des gradins du stade d’El Menzah, mettant en jeu la sécurité des supporters. Conduits par le ministère de l’Equipement, les travaux nécessitaient un budget de 22 millions de dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here