Le MES cofinance 4 projets de recherche fédérée sur la lutte contre le terrorisme

terrorisme

La Tunisie, tout comme l’Europe, est confrontée au fléau du terrorisme. Un séminaire en partenariat avec l’UE dresse un état des lieux exhaustif des avancées obtenues dans cette lutte.

La Commission Nationale de Lutte contre le Terrorisme organise, durant deux jours, les 5 et 6 février 2019 à Tunis, en partenariat avec l’Union Européenne , un séminaire régional sur la contribution de la recherche scientifique à la lutte contre le terrorisme au Maghreb et en Europe.

Ce colloque a regroupé aussi bien des experts ainsi que des chercheurs de 12 pays, afin de partager les expériences et connaissances scientifiques en matière de prévention du  terrorisme.

Slim Khalbous, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a souligné, lors de son allocution d’ouverture, l’importance de l’approche multidimensionnelle dans le traitement du phénomène du terrorisme avant d’exposer la politique du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.

La sensibilisation et la prévention dans la lutte contre le terrorisme 

Il a mis l’accent sur l’importance de la sensibilisation et de la prévention, en mettant en oeuvre l’axe du dialogue et des programmes culturels ciblés. Lutter contre la pensée radicale et donner la parole aux étudiants en suscitant l’échange d’idées sont des approches qui font l’unanimité. 

Il s’agit d’une sensibilisation autour d’un programme de représentations théâtrales et de projections cinématographiques suivies de débats, et ce, dans toutes les universités du pays. Autrement dit, l’approche scientifique consiste en la mise en oeuvre de 4 grands projets de recherche fédérée (PRF) pluridisciplinaire destinés à expliquer le phénomène de la radicalisation du point de vue des sciences sociales et à contribuer à la lutte contre le terrorisme par le biais des sciences techniques et des nouvelles technologies.

Il a rappelé que le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique cofinance, en partenariat avec le Ministère de la Défense Nationale et d’autres institutions, 4 grands PRF axés sur la lutte contre le terrorisme impliquant 28 structures de recherche, 6 centres de recherche et 250 chercheurs de différentes disciplines.

L’axe de la prévention ainsi que le développement de l’arsenal juridique sont les maîtres-mots de la lutte contre le terrorisme. Telles sont les conclusions du séminaire. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here