Inscription au 2e concours tunisien des produits du terroir

Produits du terroir L-Economiste-maghrébin

L’APIA a annoncé que le dernier délai de dépôt des inscriptions au Concours tunisien des produits du terroir est fixé au 15 mars 2019.

Pour cette deuxième édition, qui se tiendra en juin 2019, les produits du terroir pour être acceptés à concourir doivent obligatoirement faire partie des cinq catégories et sous-catégories suivantes: huiles d’olives et olives, fruits et plantes aromatiques, produits d’origine animale et produits à base de céréales.

Pour les sous-catégories, les produits agréés sont : olives de table, huile d’olive conventionnelle, huile d’olive bio, huile d’olive aromatisée, dattes branchées conditionnées, fruits séchés, confitures et sirop de fruits, jus de fruits frais, vinaigres, eaux florales, dérivés des dattes.

Egalement, il s’agit du Miel, Fromages, Conserves de sardine à l’huile d’olive, Produits de la pêche salés, marinés et/ou séchés, Produits carnés salés, marinés et/ou séchés, Harissa conserve, Harissa traditionnelle à l’huile d’olive, Salade méchouia, Semi-conserves de légumes marinés et/ou salés, corète en poudre, « Hrous », Couscous à base de blé ou orge et « Bsissa » à base de blé ou orge. Notons que tout autre produit sera automatiquement rejeté.

Concours tunisien des produits du terroir en bref

Le concours est organisé en collaboration avec l’appui du Projet PAMPAT. Financé par le Secrétariat d’Etat à l’Économie de la Confédération Suisse (SECO), ce concours est mis en oeuvre par l’ONUDI. Et ce, en collaboration avec les ministères de l’Agriculture et de l’Industrie.

S’inscrivant dans le cadre de la promotion et la valorisation des produits agricoles et agroalimentaires du terroir, ce concours tend à encourager l’amélioration de la qualité et l’augmentation de la valeur ajoutée des produits du terroir. Et ce, à travers la reconnaissance des atouts d’un produit donné par rapport aux produits
similaires. Tout en respectant les écosystèmes et les patrimoines alimentaires des espaces ruraux.

Ainsi, il vise à développer et renforcer les liens entre les producteurs de produits du terroir au niveau des différentes régions et gouvernorats de la Tunisie, les acheteurs et les consommateurs nationaux et internationaux. Il vise aussi à contribuer à la création de synergies interprofessionnelles, mettre en valeur les meilleurs produits du terroir tunisiens et promouvoir l’image de marque des produits typiques auprès des consommateurs, et au niveau des centrales d’achat nationales et internationales et des médias. Et ce, afin de booster la commercialisation et l’exportation.

Par ailleurs, le  concours consiste  à contribuer à la modernisation des produits du terroir tout en gardant leur typicité et leur notoriété. Il vise à inciter les producteurs à adhérer dans toutes les démarches d’amélioration et de qualification des produits et promouvoir la labellisation.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here