Rapport Banque Mondiale: la moitié des plus pauvres vit dans 5 pays du monde !

pauvreté-monde-banque-mondiale

Selon le rapport de la Banque mondiale “Piecing Together the Poverty Puzzle” traitant de la pauvreté dans le monde, 736 millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté. La moitié d’entre elles, soit 368 millions, vivent dans seulement 5 pays. Ces pays sont par ordre décroissant : l’Inde, le Nigeria, la République démocratique du Congo, l’Ethiopie et le Bangladesh.
Ces pays représentent les pays les plus peuplés d’Asie du Sud et d’Afrique Subsaharienne.
Par conséquent, pour atteindre l’objectif global de réduction de la pauvreté extrême dans le monde c’est à dire de ceux qui vivent avec moins de 1,90 USD par jour, il est crucial de réduire la pauvreté surtout dans ces 5 pays.

Eradication de la pauvreté: inégalités dans le monde

pauvreté-mondeL’Inde avec ses 170 millions de pauvres représente près du quart de la pauvreté dans le monde. Au Bangladesh, autre pays de l’Asie du Sud,  3% des pauvres de la planète y vivent.
Les pays de l’Afrique subsaharienne comme le Nigeria, la République démocratique du Congo et l’Éthiopie représentent respectivement 12%, 7% et 4%.

Cependant, si les projections du rapport montrent que l’extrême pauvreté est sur le point d’être éradiquée en Inde et au Bangladesh d’ici 2030, l’extrême pauvreté en Afrique subsaharienne, soit au Nigeria, en République démocratique du Congo et en Éthiopie, restera relativement stable. Une projection indicative des progrès inégaux au niveau mondial.projections-pauvreté-banque mondiale

Beaucoup d’efforts restent encore à faire

Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a salué les efforts ainsi que les améliorations réalisées au cours des dernières décennies. Puisqu’en 1990, plus du tiers de la population mondiale vivait dans l’extrême pauvreté vingt-cinq ans après, ce taux a été réduit à un dixième.

Enfin, Jim Yong Kim a déclaré dans son rapport:” Dans de nombreux pays, les 40% les plus pauvres sont laissés-pour-compte. Dans certains pays, leur niveau de vie est en train de baisser. Nous devons aller au-delà de l’objectif fixé pour réduire le taux de pauvreté mondial à moins de 3%. Nous devons faire en sorte que tous les pays et tous les peuples puissent profiter des avantages du développement économique”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here