L’Union européenne accorde à la Tunisie une nouvelle aide financière record de 305 millions d’euros

Union européenne - L'Economiste Maghrébin

L’Union européenne a annoncé l’adoption récemment d’un ensemble de mesures d’aide financière en faveur de la Tunisie se chiffrant à 305 millions d’euros, soit le montant le plus élevé jamais alloué au titre de l’instrument européen de voisinage.

Cette enveloppe financière de 305 millions d’euros sera notamment consacrée aux programmes liés à l’inclusion économique, politique et sociale des jeunes Tunisiens les plus vulnérables, au renforcement et à la structuration de l’écosystème tunisien en matière d’innovation et d’esprit d’entreprise et aux efforts déployés par la Tunisie pour stimuler le développement local et réduire les disparités régionales et locales.

Jeunes, esprit d’entreprise et conditions de vie

Le programme «Jeunesse en action» (60 millions d’euros) permettra d’améliorer l’inclusion économique, politique et sociale des jeunes Tunisiens les plus vulnérables. Il contribuera à améliorer l’accès des jeunes au marché du travail, grâce au développement des compétences. Il assurera des investissements dans la culture et le sport et renforcera la participation des jeunes à la vie politique locale.

Le programme «EU4Innovation» (15 millions d’euros) contribuera au renforcement et à la structuration de l’écosystème tunisien en matière d’innovation et d’esprit d’entreprise. Plus précisément, il améliorera les services offerts aux jeunes entreprises et aux entrepreneurs. Et soutiendra la mise en place d’un environnement réglementaire favorable à l’entrepreneuriat innovant et aux jeunes entreprises.

Le programme «Soutien à la gouvernance locale» (70 millions d’euros) soutiendra les efforts déployés par la Tunisie pour stimuler le développement local et réduire les disparités régionales et locales dans le cadre de son processus de décentralisation. Les actions permettront d’améliorer les conditions de vie des populations locales. Et ce, grâce à un meilleur accès aux services de base. Ainsi que de soutenir et renforcer les capacités des parties prenantes, d’analyser les bonnes pratiques et d’en assurer la diffusion.

160 millions d’euros ont été alloués à divers programmes et actions de soutien aux secteurs économiques clés (secteur privé et développement urbain, culture et tourisme) ainsi qu’à la modernisation et à la réforme de l’administration publique tunisienne.

Selon un communiqué de l’UE, ce financement record traduit la forte ambition de l’UE de créer de meilleures chances pour la jeunesse tunisienne, de favoriser un environnement plus florissant et plus attrayant pour les entreprises et de renforcer les capacités des administrations locales à améliorer les conditions de vie des populations locales.

«Notre engagement envers la société tunisienne et notre intention de soutenir des mesures qui aideront les jeunes Tunisiens à trouver du travail et à créer leur propre entreprise sont clairs. Le soutien aux actions qui généreront de la croissance économique et élargiront les possibilités d’emploi constitue une priorité de premier plan dans le cadre de l’aide que nous avons adoptée récemment en faveur de la Tunisie et qui se chiffre à 305 millions d’euros, soit le montant le plus élevé jamais alloué pour une seule année. Les programmes adoptés faciliteront l’accès au marché du travail pour les jeunes Tunisiens, stimuleront l’innovation entrepreneuriale et permettront de faire en sorte que les communautés locales ne soient pas laissées pour compte.», a déclaré Johannes Hahn, commissaire pour la politique européenne de voisinage et les négociations d’élargissement.

L’année 2018 a été intense pour la coopération UE-Tunisie

Les priorités stratégiques pour la période 2018-2020 ont été adoptées, les négociations en vue d’un accord de libre-échange approfondi et complet entre l’UE et la Tunisie ont été relancées et les discussions sur l’assouplissement du régime des visas et la réintégration sont en bonne voie. Le président Juncker s’est rendu en Tunisie les 25 et 26 octobre et, à cette occasion, a rappelé la force des liens qui unissent l’Union européenne et la Tunisie et a réaffirmé le soutien indéfectible de l’UE à la démocratie et à la jeunesse tunisiennes. En juillet 2018, une visite du commissaire Hahn a marqué la première mission conjointe de haut niveau menée par l’UE dans le voisinage européen avec la participation de huit institutions financières européennes et internationales. En novembre, la conférence internationale de haut niveau «Repenser le partenariat culturel euro-méditerranéen» s’est déroulée à la Cité de la culture, à Tunis.

Depuis 2011, l’UE a plus que doublé le montant de sa contribution financière à la coopération avec la Tunisie. Dans le voisinage sud, le pays est le premier bénéficiaire du programme «faîtier», qui permet d’accroître l’appui financier européen en faveur des partenaires œuvrant pour un renforcement de la démocratie et des droits de l’Homme. L’ampleur du soutien de l’UE témoigne de sa ferme volonté d’accompagner le processus de réforme en Tunisie. Outre l’augmentation de l’enveloppe accordée, ce sont également les approches et les formes de l’aide qui se sont diversifiées ces dernières années pour répondre aux besoins de la Tunisie dans la foulée de la transition démocratique historique qu’elle a vécue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here