Bourse de Tunis : hausse du volume d’échanges du secteur télécommunications de 308% en 2018

Bourse de Tunis Avril 2020

La Bourse de Tunis vient de publier le bilan relatif au volume d’échanges sur le marché des titres de capital de la cote de la Bourse.

Le volume d’échanges sur le marché des titres de capital a atteint environ 1 898 millions de dinars contre 2 237 millions de dinars pour l’année 2017, soit une régression de 15%.

Cinq secteurs, représentant 20% de la capitalisation boursière, ont affiché une hausse de leurs volumes d’échanges par rapport à l’année précédente. Il s’agit du secteur des télécommunications (+308%), du secteur pétrole et gaz (+207%), du secteur services aux consommateurs (+54%), du secteur matériaux de base (+4%) et du secteur industries (+1%).

Le secteur des sociétés financières, représentant 47% de la capitalisation boursière, a accaparé la plus grande part du marché avec 39% du volume global, en progression de 54% par rapport à l’année 2017.

Nette performance du secteur bancaire

Etant précisé que la performance est essentiellement imputable au secteur bancaire qui a marqué une hausse du volume d’échanges de 43% par rapport à 2017.

En deuxième position se classe le secteur des biens de consommation, représentant 33% de la capitalisation boursière, avec une part de 32% du volume global du marché, enregistrant une régression de 52% du volume d’échanges par rapport à l’année 2017.

Deux secteurs ont enregistré une baisse, à savoir le secteur de la santé (-38%) et celui des technologies (-14%).

Ventes / Achats

La répartition des achats par catégorie d’investisseurs montre une régression de la part des nationaux passant de 82,3% en 2017 à 76,2% en 2018. La part des étrangers dans les achats a enregistré une légère hausse passant de 8,6% en 2017 à 8,7% en 2018.

S’agissant des ventes, la part des investisseurs nationaux a régressé de 75,7% en 2017 à 70,8% en 2018. Idem pour les étrangers qui ont vu leur part baisser de 15,5% en 2017 à 14,4% en 2018.

Télécharger la répartition détaillée du volume d’échanges sur l’année 2018/2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here