Enseignement supérieur : mécanismes de partenariat entre l’université et l’environnement socio-économique

Enseignement supérieur L-Economiste-Maghrébin

Dans le cadre du projet Erasmus+, une conférence sera organisée, le 9 janvier à Tunis par le ministère de l’Enseignement supérieur. Elle aura pour thème :« Formation et employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur : quels mécanismes de partenariat entre universités et environnement socio-économique ».

Ainsi, cette rencontre aura pour objectif le renforcement du partenariat et de la collaboration entre les universités tunisiennes et l’environnement socio-économique national. Et ce dans le but de stimuler le débat pour améliorer le potentiel d’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur.

En marge de cette conférence, l’accent sera mis sur deux axes majeurs. Il s’agit des stratégies et des mécanismes de partenariat entre les universités et l’environnement socio-économique au cours de la formation des étudiants. Puis celles appliquées après diplôme.

Comment les universités préparent-elles les étudiants à la vie active ? Est-ce au niveau des formations elles-mêmes, les rendant plus professionnels, c’est-à-dire en rapprochant l’université du monde du travail et en développant des compétences attendues par les employeurs ? Ou/et après l’obtention du diplôme, en aidant les nouveaux diplômés à s’intégrer au marché du travail ?… La rencontre entre les parties concernées débattra de ces interrogations.

Enseignement supérieur : projet Erasmus+ TUNED en bref

L’Agence exécutive de la commission européenne pour l’éducation, la culture et l’audiovisuel (EACEA) cofinance le projet structurel Erasmus+ TUNED (Réseau tunisien pour l’employabilité et le développement des compétences des diplômés).

Il regroupe plusieurs partenaires. A savoir le ministère tunisien de l’Enseignement supérieur, les Universités tunisiennes de Carthage, Gabès, Gafsa, Jendouba, Kairouan, Monastir, Sfax, Sousse et Tunis, l’Union des Universités de la Méditerranée (UNIMED), les Universités de Naples, Grenade et Chypre.

Ce projet a démarré mi-janvier 2017 et se poursuivra jusqu’en octobre 2019. Il se propose d’accompagner le processus de réforme mis en place en Tunisie. Objectif : favoriser la rencontre entre l’offre et la demande sur le marché de l’emploi des diplômes tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here