Hold-up d’une agence bancaire à Sbiba: 300 000 dinars dérobés

Kasserine L'Economiste Maghrébin

La ville de Sbiba – gouvernorat de Kasserine – a été la cible d’une attaque terroriste. Cette attaque a causé la mort de Khaled Ghozlani, frère de Saïd Ghozlani, assassiné le 5 novembre 2016. 

Rappelons qu’il y a deux ans, Khaled Ghozlani avait déclaré, sur les ondes radiophoniques, que sa vie était en danger. Depuis l’assassinat de son frère il s’estimait visé par les terroristes. Son cousin, Montasser Ghozlani, avait-il révélé, ferait partie du groupe terroriste responsable du meurtre de son frère.

Comment les faits se sont-ils déroulés?  

Tout a commencé par un hold-up d’une agence bancaire mené par des personnes armées de kalachnikovs et ayant raflé un butin de 300 mille dinars.

Les premiers éléments de l’enquête avaient dévoilé que le nombre des assaillants s’élevait à 12 personnes armées descendues des montagnes de Kasserine.

Quatre d’entre eux se sont introduits chez une famille et ont volé une voiture D-Max, souligne Sofiène Selliti, le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis.

Comment ce groupe armé a-t-il pu bénéficier d’une telle liberté de mouvement demeure une inconnue. 

Il n’en demeure pas moins que la ville de Kasserine, de par sa proximité des montagnes qui servent de refuge à des groupes armés terroristes, demeure une cible de choix, au grand dam des habitants qui se sentent abandonnés à leur sort.

La dernière attaque terroriste en date dans la région remonte au  30 novembre 2018 : une patrouille de sécurité postée à l’entrée de la ville de Kasserine a été la cible de coups de feu tirés par deux inconnus à bord d’une motocyclette. Fort heureusement aucune victime n’est à déplorer.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here