L’UGTT ne regarde pas d’un bon œil la loi de finances 2019

protestations - l'économiste maghrébin

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a déclaré que la centrale syndicale ne regarde pas d’un bon œil la loi de finances 2019.

Dans une déclaration aux médias, aujourd’hui 12 décembre, le secrétaire général de l’UGTT a considéré que la loi de finances 2019 n’est pas équitable pour les fonctionnaires et les employés. Le secrétaire général de l’UGTT a regretté que la pression fiscale et les sacrifices soient supportés uniquement par le peuple tunisien.

Par ailleurs, Noureddine Taboubi  a indiqué par la même occasion que la loi de finances 2019 ne contient aucune mesure qui puisse contribuer à faciliter le quotidien des Tunisiens. Actuellement, les experts économistes de l’UGTT sont en train de préparer un communiqué pour exprimer les défaillances qu’ils ont constatées dans la loi de finances 2019. L’UGTT publiera un communiqué détaillé aujourdhui  sur ses réserves à propos de la loi de finances 2019.

Sur un autre volet, Noureddine Taboubi a indiqué que les négociations concernant la fonction publique n’ont pas avancé. Au cas où elles n’aboutiraient pas, une grève générale sera lancée le 17 janvier 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here