INLUCC : signature de deux accords-cadres avec le CMF et l’UNFT

inlucc

L’Instance nationale de lutte contre la corruption ( INLUCC ) a signé deux accords-cadres aujourd’hui, 7 décembre, avec l’Union Nationale de la Femme Tunisienne (UNFT), et avec la Conseil du marché financier (CMF).

En effet, l’événement a eu lieu dans le cadre du 3ème congrès national de la lutte contre la corruption, qui se tient les 7 et 8 décembre 2018, à Gammarth. Chawki Tabib, président de l’INLUCC et la présidente de l’UNFT, Radhia Jeribi, ont signé un accord-cadre dont l’objectif est un travail commun sur le  renforcement du rôle de la femme en matière de lutte contre la corruption.

inlucc

INLUCC multiplie les partenaires pour une lutte efficace contre la corruption

Par ailleurs, Radhia Jeribi a affirmé, en marge de la signature, que la corruption est une mentalité avant d’être une pratique. Un travail constant et acharné s’impose pour renverser la tendance, fait-elle remarquer. De son côté, Chawki Tabib a affirmé que les femmes peuvent mener la lutte contre la corruption et lutter contre les mentalités qui consacrent cette pratique.

Enfin , Chawki Tabib, et le président du Conseil du marché financier (CMF), Salah Essayel, ont signé également un accord-cadre.  Ce dernier a indiqué que l’objectif de l’accord-cadre est de déterminer les pistes du travail en commun entre l’instance et le CMF.  Il a indiqué que bien que le CMF et l’Instance disposent de leurs propres moyens de lutte contre la corruption, davantage de coordination entre eux s’impose pour plus d’efficacité, explique-t-il

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here