Doing Business : la Tunisie vise le top 50 en 2020

ITCEQ Doing Business - l'économiste maghrebin

Zied Laâdhari, ministre de l’Investissement, du Développement et de la Coopération internationale, a annoncé qu’un projet de loi est en cours de préparation pour améliorer le climat des affaires. L’objectif est d’avancer dans le classement de Doing business, affirme-t-il, lors d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui à Tunis.

Le ministre a indiqué que l’objectif principal du gouvernement est d’améliorer la position de la Tunisie dans le classement de Doing Business. Ainsi, le gouvernement cible le 3ème rang à l’échelle arabe et africaine. Et le 50ème rang à l’échelle mondiale en 2020.

Par ailleurs, le ministre a affirmé, lors de cette conférence de presse qui exposait les préparatifs de la Tunisie pour l’amélioration de son classement pour le prochain classement, que grâce aux nouvelles législations, il est possible de créer une entreprise en une seule journée.

En effet, il a souligné l’importance de la digitalisation au sein de l’administration. Pour lui, la digitalisation permettra de rétablir la confiance entre l’administration et les investisseurs. Ainsi les portes de la corruption et de la bureaucratie seront fermées, estime le ministre.

De son côté,  Youssef Chahed a considéré que ces objectifs sont réalistes. Par ailleurs, il a rappelé que la Tunisie a amélioré son classement Doing Business passant du 88ème au 80ème rang.  Le classement actuel de la Tunisie représente un pas très important vers l’objectif majeur, à savoir le top 50.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here