Dynamique bancaire : l’Afrique reste la région la plus rentable

Dynamique bancaire L'Economiste Maghrebin

Au cours des dix dernières années, les marchés émergents ont ouvert 122 mille agences bancaires. Tandis que l’Europe de l’Ouest en a fermé 41 mille. Selon l’étude annuelle « Dynamique bancaire des pays émergents », publiée aujourd’hui par Sopra Banking Software, leader mondial des solutions bancaires et de financement numériques.

Ainsi, les principales conclusions de cette étude ont fait ressortir que l’année 2017 a marqué un tournant décisif sur trois axes.

Il s’agit, en premier lieu, d’une croissance des réseaux d’agences sur les marchés émergents. Et ce, au vu des avancées technologiques qui ont facilité l’apparition des banques digitales ainsi que de nouveaux services bancaires mobiles. S’ajoute à cela les 30% des banques qui ont réévalué et réorganisé leurs réseaux d’agences. Afin d’améliorer leur efficacité et la couverture de leurs clients.

Il a été constaté, en deuxième lieu, une première baisse, en dix ans, du chiffre d’affaires par agence sur l’ensemble des marchés émergents. Notamment due à l’inflation, la dévalorisation monétaire et la situation économique en Amérique Latine.

Troisièmement, une rentabilité bancaire a été en contraste selon les régions. D’ailleurs, les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) enregistrent leurs plus mauvaises performances depuis dix ans. L’Europe de l’Est présente, de son côté, ses meilleurs résultats depuis 2008.

Dynamique bancaire : la Côte-d’Ivoire classée première en termes d’expansion du réseau en 2017

Selon la même étude, l’Afrique reste, pour sa part, la région la plus rentable. En fait, l’Afrique a longtemps été la région la plus dynamique en nombre de nouvelles agences. En 2017, pour la première fois, celles-ci ont crû moins vite que sa population adulte.

Et après avoir doublé le nombre de leurs agences, les banques en Afrique, qui se sont principalement développées dans les grandes villes, profitent des avancées technologiques pour déployer des canaux de distribution supplémentaires.

Et pour preuve, l’étude a montré que la Côte-d’Ivoire arrive en tête de liste des 71 pays en termes d’expansion du réseau en 2017. Et ce, avec une augmentation moyenne de 11% du nombre d’agences bancaires.

A noter que pour cette année, l’étude annuelle de Sopra Banking Software couvre un total de 816 banques et 568 mille agences dans 71 pays et cinq zones géographiques. Afrique, Asie, Europe de l’Est, Amérique Latine et Moyen-Orient ont été suivis sur une période de dix ans. Pour être intégrés dans l’enquête, les pays ont été évalués sur la base de leur revenu par habitant, leur taux de croissance économique et du niveau ou de la maturité du secteur financier dans leur économie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here