Tarifs de la STEG: le patronat veut une sortie de crise rapide

ali ben yahya -l'économiste maghrébin

Le président de l’UTICA Sousse, Ali Ben Yahia a affirmé qu’il est possible d’aboutir à une solution concernant la hausse des factures d’électricité de la STEG.

Présent dans le cadre d’un séminaire organisé aujourd’hui par l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES), le président du patronat régional a indiqué que le Chef du gouvernement et le président de l’UTICA discuteront cette semaine concernant la hausse des prix de l’électricité. Il a estimé qu’ils vont trouver une solution à cette crise qui préoccupe notamment les industriels.

Il a rappelé que les factures de la STEG  affichent des augmentations qui ont atteint 50 % depuis janvier 2018. Pour lui, il s’agit d’une menace contre la pérennité et la compétitivité des entreprises.

Dans le même contexte, l’intervenant a fait savoir que “l’État utilise la facture de la STEG comme moyen de réviser à la hausse les impôts”. “A chaque fois que l’Etat se trouve en manque de liquidité, il révise à la hausse la facture de la STEG”, lance-t-il.

Par ailleurs, il est à rappeler que les sections régionales de l’UTICA ont menacé de boycotter les factures de la STEG. De même,la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) a manifesté son mécontentement des dernières augmentations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here