CEPEX : la Tunisie, plateforme d’exportation au cœur de la chaîne logistique euro-méditerranéenne

CEPEX Exportation L'Economiste Maghrébin

Les dix premiers mois de 2018 ont été marqués par l’évolution des échanges commerciaux de la Tunisie, soit +20.4 %. Et ce, en raison de la dépréciation du dinar face aux principales devises, la bonne performance de l’agriculture et des services marchands. Sans oublier  la  poursuite du repli de l’indice de la production des industries extractives. S’ajoute à cela la hausse des prix internationaux de l’énergie, soit 82.4 milliards DT. C’est ce qu’a déclaré Mohamed Lassâad Labidi, PDG du Cepex, lors de la conférence des consuls honoraires de Tunisie accrédités en Tunisie tenue hier à Hammamet.

Ainsi, la même période a enregistré une hausse de la valeur des exportations de biens de 20.2% et des importations de 20.5 %. D’où une aggravation du déficit commercial de 2774.8 MDT à 15 985 MDT et un taux de couverture de 67.5 %.

Bravo pour les exportations !

Par ailleurs, M. Labidi a précisé que les échanges commerciaux de la Tunisie ont affiché un accroissement des exportations de 4 % et des importations de 1.5 %. Hors énergie, les exportations ont progressé de 5.7% et les importations ont baissé de 0.8%.

Egalement, les exportations des produits bio ont enregistré une progression de 43 %. Et 60 produits bio ont été exportés vers 37 pays. Notamment l’huile d’olive bio qui se taille la part du lion avec 429.3 MDT, soit 23.6 % de la totalité des exportations d’huile d’olive et 82.6 % du total des produits bio.

Dans le même sillage,  le PDG du Cepex a indiqué que l’UE et ses 500 millions de consommateurs demeurent le principal partenaire économique et commercial de la Tunisie. Elle se taille la part du lion des exportations tunisiennes avec plus de 75%. Suivent l’Union maghrébine avec 7.2%, l’Amérique avec 3.6%, l’Extrême-Orient avec 3.1%, les autres pays de l’Europe avec 2.8%, les pays arabes du Moyen-Orient avec 2.1% et l’Afrique avec 2.6%.

Mohamed Lassâad Labidi, PDG du Cepex,
Mohamed Lassâad Labidi, PDG du Cepex,

CEPEX : faire du Made in Tunisia un label reconnu aux quatre coins du globe

En outre, il a affirmé qu’une nette volonté de diversification de nos marchés s’affirme d’une façon ostensible. Traduisant une vision politique prospective pour faire du Made in Tunisia un label reconnu aux coins du globe. Ce faisant, la Tunisie a, selon ses dires, réussi à mettre sur le marché international un assortiment d’environ 5900 produits disséminés dans 159 destinations export.

Au final, le responsable a rappelé les intenses efforts déployées par le Cepex pour renforcer la présence économique tunisienne. Et pour assurer la promotion de nos produits et services. Dans ce sens, le Cepex s’est inscrit dans une dynamique de partenariat privilégié et stratégique avec les principaux bailleurs de fonds et ses partenaires  internationaux.

Pour conclure, Mohamed Lassâad Labidi a fait savoir que la Tunisie a réussi, avec brio, à fonder les bases d’une économie de marché reposant sur un tissu industriel et de services riche et diversifié et une législation propice à l’investissement privé et à la libre initiative. Les chiffres parlent d’eux-mêmes pour corroborer cette vocation et affirmer la Tunisie comme plateforme d’exportation au cœur de la chaîne logistique euro-méditerranéenne.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here