Carthage est en danger ! Sauvons le Cirque de Carthage des promoteurs peu scrupuleux!

afrique-tunisie-romaine-cirque de carthage

Rares sont les pays qui peuvent se vanter d’avoir des vestiges qui datent de  plus de 3000 ans. Carthage est l’un des sites les plus précieux au monde dans lequel se trouve le cirque de Carthage. Celui-ci est aujourd’hui menacé. L’urbanisation engloutit peu à peu la cité antique.

Carthage aura-t-elle eu la malchance  d’être  aux mains des Tunisiens?  D’autres pays auraient fait des merveilles avec ces vestiges romains? Mais aujourd’hui le constat est là, à part la mauvaise gestion de nos vestiges antiques et avec la montée de la corruption après la révolution en 2011, des villas luxueuses pullulent autour des ruines millénaires.

Carthage est aujourd’hui en danger !

Carthage-tunisieCertains monuments de ce site classés au patrimoine mondial de l’UNESCO sont en danger. Les fouilles n’existent plus et le cirque antique, l’un des plus grands au monde, est aujourd’hui bordé de maisons. Qu’allons-nous léguer à nos enfants, à nos petits-enfants ? Si nos ancêtres nous ont transmis cet héritage culturel c’est pour que nous aussi nous le transmettions aux générations futures mais qu’en est-il aujourd’hui? Après les pillages, l’appropriation et la vente des monuments historiques tunisiens à l’ère Ben Ali , le peu qui reste va-t-il aussi disparaître ?
Pourtant, il est illégal de construire dans cette zone. Alors comment les propriétaires ont-ils obtenu le permis de construire à Carthage?

Sur la vidéo de France 2 ci-dessous, une trentaine de résidences illicites et même un nouveau chantier se dressent sous les yeux du maire adjoint en colère. Aux contrôles insuffisants s’ajoute le peu de scrupules de certains promoteurs, prêts à tout pour avoir un lot de terre dans cet endroit le plus huppé et le plus cher de la Tunisie.
Le pire, devant les chaînes étrangères les employés journaliers défient ouvertement l’autorité publique et vont jusqu’à menacer le maire- adjoint.
Tunisiens, c’est le moment de vous réveiller en espérant que ce n’est pas déjà trop tard !
Certes, un plan de protection existe déjà pour Carthage, l’un des principaux sites historiques du pays. Mais quand va-t-il être mis en œuvre? Là est toute la question.
D’ailleurs, dernièrement l’Unesco a fixé un ultimatum à l’Etat tunisien pour établir un rapport actualisé sur l’état de conservation du Cirque de Carthage.

Les constructions illégales menacent le Cirque Antique de Carthage

Des cirques antiques de l’Empire Romain, le Circus Maximus de Rome est le plus grand mais juste après vient le cirque de Carthage. Il serait ainsi la deuxième plus grande arène des courses de chars au monde.
Ce site archéologique est tellement menacé par les constructions illégales que l’Unesco a lancé un ultimatum à la Tunisie lors de la 42 ème Session qui s’est déroulée entre le 24 juin et le 4 juillet 2018, relative à la protection du patrimoine culturel mondial. Le comité du patrimoine mondial de l’Unesco a adopté la décision (42 COM 7B.60) qui concerne les sites archéologiques de Carthage. Il demande à l’Etat tunisien d’adopter et de mettre en œuvre un plan de protection et une stratégie de valorisation du site .

En outre, le Centre du patrimoine mondial réclame à l’Etat tunisien de lui soumettre pour examen, conformément au paragraphe 172, les orientations, les projets d’étude et de mise en valeur du cirque romain ainsi que l’évaluation des impacts avant que des décisions irréversibles ne soient prises.

Enfin, l’Etat tunisien doit aussi joindre, d’ici le 1er décembre 2019 , un rapport actualisé sur l’état de conservation du Cirque et sa mise en œuvre pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 44e session en 2020.
Si l’Etat tunisien n’est pas capable de protéger nos vestiges romains, que la société civile et les Tunisiens le fassent ! Ne laissons pas la corruption nous déposséder de notre patrimoine archéologique!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here