Rached Ghannouchi s’excuse

Rached Ghannouchi L'Economiste Maghrébin

Rached Ghannouchi, chef du mouvement Ennahdha, a présenté ses excuses auprès des ministres sortants du gouvernement. Il a déclaré que ses propos ont été sortis de leur contexte et qu’ils ne sont pas soupçonnés de corruption.

Il a également fait savoir que les ministres ont réussi leurs missions au service de la Tunisie. 

Cependant, seul le parti Al Massar a réagi et a condamné un tel comportement. Selon le communiqué du parti : « Ces propos portent atteinte à la dignité des Tunisiens et sont une insulte à leur intelligence ».

Puis, revenant sur le silence du chef du gouvernement, Al Massar a exprimé son étonnement. « Pour être efficace, la lutte contre la corruption ne doit pas être soumise aux intérêts de certains partis politiques. »

Ainsi, il a adressé un message au chef du gouvernement. Il l’appelle à dévoiler les réels motifs qui l’ont conduit au renvoi du ministre de l’Énergie et des Mines. Et les raisons de la disparition de ce ministère.

En outre, il a également indiqué que toute la vérité doit être faite. Notamment de l’implication du mouvement Ennahdha dans l’existence d’une organisation parallèle. 

Enfin, le parti exprime son refus de principe d’indemniser les militants politiques, quels qu’ils soient, au détriment du budget de l’État.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement Iyed Dahmani a souligné, dans une déclaration à Akherkhaberonline : « Tout ce qui a été dit est loin de la vérité.  Le chef du gouvernement n’a subi aucune pression pour choisir ses ministres. » 

Il conclut : « Le gouvernement ne permettra en aucun cas de nuire aux ministres sortants. Encore moins de perturber de nouveau le processus de transition démocratique. » 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here