FMI : « La Tunisie appelée à maîtriser sa masse salariale dans le secteur public »

FMI L'Economiste Maghrebin

Le FMI a averti le gouvernement tunisien quant aux graves problèmes d’endettement qu’il encourt. Et ce, s’il ne maîtrise pas la masse salariale servie à ses fonctionnaires.

Dans ce sens,  Jihad Azour, directeur du Département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI, a annoncé que la Tunisie doit maîtriser sa masse salariale dans le secteur public « afin d’éviter de graves problèmes d’endettement« , selon Reuters. 

En outre,  le responsable du FMI a affirmé qu’il est très important que le gouvernement garde le contrôle des dépenses et de la masse salariale. Ce qui va permettre d’atteindre les objectifs budgétaires fixés pour 2019. Entre autres objectifs, réduire les pressions supplémentaires sur les contribuables.

Et d’ajouter que le gouvernement devrait mener une politique budgétaire très conservatrice. Censée permettre de réduire progressivement le déficit budgétaire.

D’autre part, M. Azouz a déclaré qu’il était important pour la Tunisie de lutter contre l’inflation et de maintenir un niveau adéquat des réserves en devises. Mais il a reconnu que le gouvernement est confronté à des difficultés de trouver les équilibres nécessaires entre de nombreuses exigences. Notamment celles de l’investissement pour répondre aux préoccupations sociales et améliorer le climat des affaires.

A noter que l’avertissement du FMI intervient suite à la conclusion d’un accord entre le gouvernement et l’UGTT.  Accord qui prévoit des augmentations salariales dans le secteur public au titre des années 2017-2018-2019.

FMI: perspectives de l’économie tunisienne

Dans son récent rapport « perspectives de l’économie régionale dans la région du Moyen Orient et l’Asie Centrale », le FMI prévoit  un taux d’inflation de 7,8% en 2018 et de 7,5% pour l’exercice 2019. Et il prévoit,une croissance de 2,4% en 2018 et 2,9% pour 2019.

De son côté, la BCT a évalué, dans son rapport, la moyenne de l’inflation pour 2018, à 7,5% contre 5,3% en 2017. Et pour le taux d’inflation, il atteindrait 6,7% en 2019 et 6% en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here