Ferme démenti d’Al Massar

Al Massar L'Economiste Maghrébin

Certains partis politiques évoquent déjà leur intention de fusionner. Comme ce qui s’est passé récemment avec le parti Nidaa Tounes et l’UPL. De ce fait, voilà que certains députés du bloc de la Coalition nationale à l’ARP ont annoncé que le parti Al Massar participerait au nouveau projet politique sous l’égide de Youssef Chahed. 

Face à ces  allégations, le parti Al Massar nie fermement avoir pris part à de telles consultations et affirme une nouvelle fois qu’il n’est pas concerné par le remaniement ministériel ou encore les interactions du gouvernement. 

 Jounaïdi Abdeljawed, coordinateur général du parti Al Massar, appelle également tous les membres du parti à se conformer à ses choix et aux décisions de ses structures élues et à rester attentifs aux tentatives de chantage et de division. 

La scène politique est en perpétuelle effervescence entre les tractations des uns et des autres. Beaucoup de facteurs économiques restent en suspens, la mise en place de réformes qui tardent à venir sur le plan économique, au niveau de la lutte contre le chômage, la corruption, le terrorisme ; autant d’enjeux primordiaux auxquels le gouvernement Chahed  doit faire face, car il y va du salut du pays.

En réalité,  le processus de l’Accord Carthage 2 n’a plus lieu d’être. Ce qui a déstabilisé le paysage politique actuel.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here