FTDES : 591 protestations et 34 actes de suicide au mois de septembre

rencontre annuelle des mouvements sociaux - l'économiste maghrébin

Le mois de septembre 2018 a enregistré 591 mouvements sociaux, dont 547 collectifs et 10 mouvements individuels. 34 actes de suicide et  tentatives de suicide ont également été recensés, touchant en majorité la gent masculine, à hauteur de 79%.  

C’est le bilan du mois de septembre établi par le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES).

Selon le rapport du FTDES publié hier 29 octobre, lors d’une conférence de presse à son siège, 93% des mouvements sociaux sont d’ordre collectif contre 7% de nature individuelle. Le gouvernorat de Kairouan demeure le théâtre du plus important nombre de protestations ou revendications sociales avec 125 mouvements. Pour les autres gouvernorats :

  • Gafsa (61 protestations) ;
  • Sidi Bouzid (60 protestations) ;
  • Sousse (39 protestations) ;
  • Sfax (37 protestations ) ;
  • Nabeul (35 protestations).

Le FTDES braque la lumière sur les mouvements sociaux

La même source affirme que la fréquence des manifestations sociales a augmenté durant le mois de septembre 2018 par rapport à la même période en 2017. Les mouvements étant passés de 370 (en 2017) à 547 (en 2018), soit une augmentation d’environ 33% d’après l’analyse du rapport. En revanche, le nombre des mouvements de protestation a été moins important qu’à la même période en 2016 qui en a enregistré 674.

Avec la rentrée scolaire, plusieurs revendications ont surgi, portant notamment sur les infrastructures et la pénurie d’eau dans les écoles. La rentrée scolaire a dévoilé d’autres problèmes. Il s’agit du manque de maintenance et de moyens de transport pour les élèves.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here