Condamnation unanime de l’attentat perpétré à Tunis

Attentat Avennue Habib Bourguiba

Le bilan de l’attentat suicide perpétré dans la journée du lundi 29 octobre 2018, à l’Avenue Habib Bourguiba, s’est alourdi. On dénombre une vingtaine de blessés, 15 agents des forces de l’ordre et cinq civils, dont deux enfants.

L’UGTT, l’UTICA et la CONECT dénoncent fermement cet acte criminel terroriste. Selon le communiqué de la CONECT « un tel acte criminel et lâche ne peut en aucun cas affecter les grands succès réalisés par nos courageuses forces de sécurité et notre armée nationale dans leur lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes et quelle que soit son origine ».

Sur le plan européen, Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, a exprimé au nom de l’Union européenne, son entière solidarité avec la Tunisie et tout son peuple. Il précise : « Je rends également hommage aux forces de sécurité tunisiennes, encore visées par une attaque terroriste à Tunis aujourd’hui. ‬Comme le Président de la Commission européenne Monsieur Jean-Claude Juncker l’a déclaré lors de sa visite en Tunisie la semaine dernière, l’Union européenne– ses Etats membres et ses institutions– se tient résolument aux côtés de la Tunisie dans sa marche vers la démocratie. » 

Il poursuit : « Nous continuerons ensemble à tout mettre en oeuvre pour assurer le succès de la jeune démocratie tunisienne et l’aider à relever les nombreux défis auxquels elle fait face, y compris dans sa lutte contre le terrorisme. » 

Par ailleurs, la majorité des partis politiques, à l’instar de Nidaa Tounes, Ennahdha, Machrou3 Tounes, le Front populaire et Afek Tounes ont condamné l’attentat terroriste.

Enfin, ils réitèrent qu’il n’y a aucun avenir pour le terrorisme en Tunisie. En raison de la conscience et de la solidarité du peuple tunisien ainsi que de la détermination de sa sécurité et de ses forces militaires à lutter contre le terrorisme.

Néjib Ayed et le comité d’organisation des Journées Cinématographiques de Carthage ont condamné, avec la plus grande virulence, l’acte terroriste et lâche qui a visé Tunis, à quelques jours de l’ouverture des JCC.

« A l’image de la Tunisie, les JCC, lieu de liberté et de résistance, ne plieront pas devant les porteurs de projets obscurantistes et, fidèles à leurs convictions continueront à clamer haut et fort que seule la culture est un rempart infranchissable  contre l’ignorance et les entreprises mortifères »; lit-on dans un communiqué de la direction des JCC 2018.

Et d’ajouter que le festival aura lieu et célébrera les valeurs de tolérance, d’ouverture et de la vie face au nihilisme.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here