Néji Jalloul : « Je crois aux valeurs politiques »

Néji Jalloul - L'Economiste Maghrébin

Quelle est la situation du parti Nidaa Tounes après la fusion avec l’UPL ? Invité sur les ondes radiophoniques, Néji Jalloul, un des dirigeants du parti Nidaa Tounes et directeur de l’ITES, apporte ses précisions.

Il a souligné:  « Je veux faire partie du groupe de personnes qui veulent reconstruire Nidaa Tounes ». 

Il a fait savoir que les problèmes que rencontrent le parti sont surmontables. Quant à son rôle, il est celui de construire et réformer.

Il ajoute: « Nidaa Tounes est confronté à de nombreux problèmes : une direction que je n’ai pas choisie, à savoir le Congrès de Sousse.

Néji Jalloul le nidéiste

Quand j’ai intégré le parti, ce n’était ni avec avec Youssef Chahed ni avec Hafedh Caïd Essebsi. C’était avec le Chef de l’Etat Béji Caïd Essebsi, le père fondateur du parti. Ma carrière politique, je l’ai commencé avec lui. Et là où ira Béji Caïd Essebsi, j’irai avec lui. Pour la simple raison que je crois aux valeurs politiques. Un autre handicap et non des moindres : les affiliés du parti ont le défaut de vouloir quitter le navire au moindre désaccord. Si on n’est pas d’accord avec une décision, il ne faut pas baisser les bras. Au contraire il faut se battre pour ses idées et ses valeurs« . 

Interrogé sur ses intentions de se présenter à l’élection présidentielle, M. Jalloul a répondu: « Je peux me présenter tout comme je peux aussi ne pas me présenter ». Il est à rappeler que le congrès électif de Nidaa Tounes aura bien lieu en janvier 2019, a t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here