L’Américaine Deborah Young, présidente du jury des JCC 2018

JCC 2018

Les Journées cinématographiques de Carthage 2018 se tiendront cette année du 3 au 10 novembre 2018. La conférence de presse des JCC 2018 s’est déroulée aujourd’hui à la Cité de la Culture, à Tunis. NejibAyed, directeur des JCC 2018 a rendu hommage au grand disparu de la scène médiatique nationale Feu Abdelhamid Gmati en appelant l’assistance à observer une minute de silence 

Pour les organisateurs des JCC 2018, cette année sera l’occasion de mettre plus en perspective les JCC sur les plans régional et international, ainsi que l’année de la confirmation des choix engagés par les réformes de l’an dernier.

Le premier objectif des JCC 2018 consiste dans sa volonté de confirmer sa vocation africaine et arabe. Et cela passe par un meilleur équilibre entre l’Afrique et les pays arabes, en termes de représentation des films et des invités.

En début de conférence, Nejib Ayed, a regretté l’arrêt du tournage au Sud tunisien, sur ordre des autorités locales, d’un film tunisien (un film du réalisateur Mehdi Gharsaoui).

JCC 2018 : plus de 200 films et 47 pays participants

Il a, à cette occasion, annoncé que le jury des JCC 2018 a reçu plus de 800 films. 206 films de 47 pays ont été retenus pour cette édition. Les films seront projetés dans 19 salles de cinéma du Grand Tunis et dans les régions de Nabeul, Sfax, Kasserine et Siliana. Et ce, dans le cadre de la poursuite de la politique de décentralisation des JCC.

Une ambiance festive et populaire  transformera le visage de Tunis, en drainant un public incroyable et bon enfant. Pour 2018, les JCC prévoient l’organisation de 53 concerts qui seront animés par 135 artistes, dont 40 étrangers.

Les JCC 2018 en « Focus »

Les organisateurs des JCC 2018 ont invité entre 350 et 400 invités étrangers. Dans le cadre du Focus des JCC 2018, quatre pays participeront comme invités d’honneur (Iraq, Sénégal, Inde et Brésil). Notons que 51 films seront projetés dans le cadre de ce Focus, avec 80 invités représentant ces quatre pays.

Notons également que l’Organisation Internationale de la Migration est un nouveau partenaire des JCC avec un large programme de coopération.

Vente des tickets : 41 guichets ouverts

Le directeur des JCC 2018 a, sur un autre volet, annoncé l’ouverture de 41 guichets pour la vente des tickets au Grand Tunis (19 guichets dans les salles de cinéma, 10 à l’Avenue Bourguiba, deux à la Cité de la Culture, quatre guichets à l’hôtel Africa et deux au Centre de presse internationale à la Maison de la Culture Ibn Khaldoun). Certains bureaux de la Poste Tunisienne installeront en leur sein des guichets.

Jury

Deborah Young est la présidente du Jury des JCC 2018. Elle est rédactrice en chef de la section film international pour « The Hollywood reporter » et un critique de cinéma de renommée. Deborah est consultante pour plusieurs festivals de cinéma y compris Venise, Tribeca et New Italian Cinema Events. Elle a occupé le poste de directrice artistique du Festival du film de Taormina de 2007 à 2011.

Membres :

  • Licino Azevedo (Mozambique)
  • Diamand Abou Abboud (Liban)
  • Ridha Behi (Tunisie)
  • Maimouna N’Diaye (Guinée)
  • Mai Masri (Palestine)
  • Beti Ellerson (Sénégal)

« APATRIDE » , le film d’ouverture des JCC 2018

Nejib Ayed a annoncé lors de la conférence de presse, le film d’ouverture de l’édition 2018. « Apatride », le nouveau film réalisé par Narjiss Najjar, est sorti en 2018. Également écrit par Narjiss Najjar « APATRIDE » est un long métrage de 94mns produit par LA PROD.

Synopsis :

Hénia est une jeune femme apatride qui recherche désespérément sa famille des 2 côtés d’une frontière depuis 1975. Entre temps, une histoire d’amour va troubler la règle du jeu , créant le chaos.  Le film de Narjiss Nejjar a été sélectionné à La Quinzaines des Réalisateurs du Festival de Cannes, à la Berlinale 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here