Un membre de l’équipage d’Ulysse: « Je regrette cette vidéo , notre réaction était fautive »

Ulysse-membre_de_l_equipage

Aujourd’hui sur les ondes radiophoniques Jalloul Abbes, stewart  du navire Ulysse,  est revenu sur la collision survenue au large de Cap Corse. Il s’est aussi exprimé sur la vidéo publiée  après la collision qui a suscité la polémique.

Jalloul Abbes : « Je regrette cette vidéo que j’ai  publiée sur mon propre compte facebook , je ne pensais pas qu’elle allait avoir une telle ampleur. Je dois préciser que mes coéquipiers étaient sous pression. Je n’ai jamais voulu porter préjudice à l’image de la CTN. Notre attitude arrogante dans la vidéo était en réaction  à une page non officielle sur Facebook qui avait attaqué la CTN. C’est en effet pour défendre les intérêts de la CTN que j’ai réalisé cette vidéo.  »

Jalloul Abbes: » Nous étions seulement sous pression au moment de la vidéo »

« Je ne suis pas impliqué dans l’accident. Cette vidéo a été filmée à 9h du matin et nous étions dans un état tout à fait normal. Nous étions seulement fatigués. Je précise que je n’ai jamais vu le capitaine boire de l’alcool lorsqu’il était aux commandes et d’après moi c’est l’un des meilleurs au sein de  la société.  Je n’ai pas d’antécédents judiciaires comme certains l’affirment »,a t-il ajouté

Concernant l’atteinte portée à l’image de la CTN au niveau international suite à la reprise de la vidéo publiée sur les médias français il répond : « Je suis désolé si cette vidéo a été perçue d’une manière négative et provocatrice, ce n’était pas mon but « .

Réagissant à l’exposition médiatique de cet incident et la réaction des journalistes, il réplique : » Certains journalistes étaient objectifs je dois l’admettre mais certains ont eu une réaction qui m’a déplu personnellement. Nous étions sous pression à ce moment là. Je suis d’accord que notre réaction était fautive . »

Enfin, il conclut en disant : » Je veux remercier notre syndicat qui nous a soutenus dans ces moments difficiles « .

 

1 COMMENTAIRE

  1. Lisez bien la dernière phrase. Les syndicats soutiennent leurs adhérents même s’ils sont fautifs, voleurs ou arnaqueurs…
    Ce n’est pas d’ailleurs le premier cas: regardez ce qui passe par exemple dans nos hôpitaux et nos lycées à cause des syndicats..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here