Samir Majoul : e-commerce rime avec inclusion financière

Samir Majoul - L'économiste maghrébin

 Samir Majoul, le président de l’UTICA, a revendiqué la suppression de la taxe de 13% à laquelle les équipements de télécom sont soumis. Lors de l’ouverture de l’événement « Digital Banking : Décashing, mobile payment, open Bankin », tenu aujourdhui au siège de l’UTICA, le président de la centrale patronale a interpellé le ministre des Finances à ce sujet.

Samir Majoul a fait savoir que cette taxe figure dans la loi de finances 2018. Il  a formulé le souhait de la supprimer dans le cadre du projet de loi de finances 2019.  Par ailleurs, il a regretté que l’économie numérique en Tunisie demeure à la traîne. Et ce malgré les compétences disponibles sur le marché tunisien.

Pour lui, il faut aller de l’avant dans la mise en application de la digitalisation. Le président de la centrale patronale  a rappelé que l’UTICA et sa Fédération du TIC ont  commencé à travailler sur le sujet à partir de 2013. L’intervenant a considéré par ailleurs que faire du vrai e-commerce passe systématiquement par l’inclusion financière.

Pour lui, la digitalisation est une condition importante pour empêcher la prospérité du secteur informel.  De même, il a appelé à arrêter de taxer le numérique et sanctionner à travers les lois de finances ces équipements d’investissement télécom. Il a rappelé  que grâce à l’équipement télécom, l’interconnexion entre les administrations, les services et les citoyens est possible. Dans le même contexte, il a affirmé que la promotion du secteur cash fait le bonheur du secteur informel.

Enfin, l’intervenant a fait savoir que le Digital est un vrai levier économique qui pourrait sauver le pays. Notamment dans une conjoncture économique marquée par une inflation de 7,5% et un glissement permanent du dinar.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here