Samir Majoul pour le renforcement des relations entre la Tunisie et Djibouti

samir majoul - L'économiste maghrébin

La Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) et  l’Union Tunisienne de l’lndustrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) ont signé un accord de coopération en marge du Forum d’affaires tuniso-djiboutien, le 04 octobre 2018. Samir Majoul, le président de l’UTICA, souligne l’importance d’un partenariat économique. 

En effet, l’accord porte sur plusieurs volets. Parmi eux, figurent la promotion du rapprochement et le contact entre les membres des deux organisations, l’échange des informations commerciales, industrielles et techniques. Notamment les appels d’offres, la contribution à régler les litiges commerciaux qui pourraient naître entre les membres des deux parties et la création d’un Conseil d’affaires mixte. Les relations de coopération entre la République de Djibouti et la Tunisie restent en deçà des aspirations économiques, affirme l’intervenant.

Par ailleurs, « les deux pays appartiennent au même espace arabo-africain et partagent plusieurs aspects communs en matière culturelle et sociétale », affirme Samir Majoul. Il considère que les deux pays doivent adopter une approche de co-développement de leur économie.

Samir Majoul multiplie les arguments pour un rapport gagnant gagnant entre les deux pays

D’ailleurs, il ne manque pas de rappeler les atouts de La Tunisie. La Tunisie dispose d’un emplacement géographique qui facilite l’accès au monde arabe, l’Afrique et l’Europe. La Tunisie dispose de compétences dans plusieurs domaines. Notamment, la santé, l’éducation, l’industrie, les nouvelles technologies, le bâtiment et génie civil et bien d’autres secteurs de pointe.

Samir Majoul a affirmé que les entreprises tunisiennes ont fait leur preuve dans de nombreux marchés internationaux. Elles opèrent dans plusieurs domaines sur le continent africain.  Elles ont développé une expertise prouvée en Afrique et la partie djiboutienne peut en tirer profit, lance-t-il.

L’intervenant a rappelé que la République de Djibouti dispose également de nombreux atouts, à savoir une structure portuaire et un emplacement géographique unique. Elle offre des opportunités commerciales, notamment une ouverture sur des groupements économiques régionaux, tels que la Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (CEDEAU) et le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA). Djibouti enregistre une forte croissance et qui était de 7% en 2017. Samir Majoul a affirmé que les deux pays se doivent de trouver les moyens de développer un partenariat gagnant-gagnant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here