Remise du Prix de la propreté aux cinq communes les plus propres de la Tunisie

Prix de la propreté 2018

La première édition de la Journée nationale des Collectivités locales est marquée par la remise de quatre prix aux communes lauréates.  

Tout d’abord, Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, a décerné aujourd’hui, pour la première fois depuis 2010, le Prix de la propreté pour la commune la plus propre en Tunisie. Ce prix est attribué à cinq communes : Kélibia (Nabeul), Hergla (Sousse), Matmata (Gabès), la Marsa (Tunis) et Guetar (Gafsa). Chacune de ces cinq communes reçoit 100 000 dinars, pour un montant total de 500 000 dinars.

En effet, 69 communes avaient présenté leur candidature pour prétendre à ce Prix. Ensuite, un jury a effectué des visites sur le terrain dans ces communes. Elles ont été accompagnées par le lancement d’un sondage auprès des citoyens sur leur perception quant aux services municipaux.

C’est ainsi que les cinq communes gagnantes ont été choisies selon les résultats de ce sondage. Mais aussi sur la qualité des services offerts aux citoyens dans ces communes.

Transparence et performances des communes

Puis, trois autres prix ont été, par la même occasion, conférés selon les critères de la performance, de la transparence et de la réalisation des investissements, pour les communes ayant la meilleure cohérence entre planification et réalisation des investissements prévus dans leur Plan annuel d’investissements 2017.

Les communes récompensées pour leur transparence sont la commune de Mahares (Sfax), de Zriba et de Chenenni.

Les trois meilleures communes qui ont réussi la réalisation des investissements prévus dans leur Plan annuel d’investissements 2017 sont les communes de Foussana, de Chihiya et de Regueb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here