Baobab Tunisie : succès d’un premier emprunt obligataire de 15 millions de dinars

Baobab Tunisie L'Economiste Maghrébin

Baobab Tunisie a émis son premier emprunt obligataire d’une valeur de 15 MDT. L’émission de cet emprunt obligataire s’inscrit dans un souci de diversification de ses sources de financement. 

En effet, ce premier emprunt obligataire a été clôturé avec succès avant la date prévue de fin de la période de souscription. Notons que l’intermédiaire en bourse MAC SA a géré cette transaction.

Ainsi, le succès de cet emprunt obligataire est réalisé grâce à la souscription de grands investisseurs locaux du secteur financier (assurances, banques ainsi que des organismes financiers publics de renommée).

En outre, cette marque de confiance consolidera la performance opérationnelle de Baobab Tunisie face aux nouveaux défis du secteur.

« Nous nous réjouissons de la clôture avec succès de notre premier emprunt obligataire. Il permettra à Baobab Tunisie de diversifier ses sources de financements et d’optimiser sa structure financière…« , déclare Sehl Zargouni, Directeur Général de Baobab Tunisie.

Baobab Tunisie :  18 000 clients actifs

Baobab Tunisie a pour mission d’offrir des services financiers accessibles et de qualité.

Elle a aussi pour mission d’offrir un accompagnement adapté aux personnes exclues ou mal servies par le système financier classique.

Créée en août 2013, Baobab Tunisie, sous la dénomination sociale Microcred Tunisie, a démarré ses activités opérationnelles en novembre 2014.

Aujourd’hui, Baobab a plus de 700 000 clients et 3 900 employés au Burkina Faso, Mali, Nigéria, Sénégal, Zimbabwe, à Madagascar, en Chine, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo et Tunisie.

En Tunisie, elle compte à ce jour plus de 18 000 clients actifs. Son réseau compte 17 agences (du nord au sud ) avec 170 millions de dinars engagés dans les différents secteurs.

Baobab Tunisie emploie actuellement plus de 270 collaborateurs dévoués à la réalisation de sa mission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here