Production industrielle : augmentation de 1,8% en glissement annuel

coût de production

La production industrielle enregistre une augmentation de 1,8% au cours du mois de juin 2018 en glissement annuel. C’est ce que l’Institut national de la statistique (INS) affirme sur son site officiel.

En effet, l’Institut national de la statistique explique cette hausse par l’augmentation de la production dans plusieurs secteurs. Les secteurs en question sont: l’industrie chimique (+9,4%), le secteur de l’industrie agroalimentaire (+2,4%), le secteur de l’industrie de textile-habillement et cuir (+3,4%) et  le secteur de l’extraction de produits énergétiques (+11,3%).

La production industrielle a le vent en poupe

Par ailleurs, la production industrielle a enregistré une augmentation de 0,4% au cours du deuxième trimestre de l’année 2018. La même source explique la hausse par l’augmentation de la production dans plusieurs secteurs. Il s’agit de: l’industrie chimique (+5,7%), l’agroalimentaire (+2,3%), le textile-habillement et cuir (+2,4%), l’industrie du caoutchouc et du plastique (+6,1%) et le raffinage du pétrole (+2,8%).

Cependant, d’autres secteurs ont enregistré une baisse. Il s’agit de l’extraction des produits non énergétiques (-5,4%), du secteur de l’industrie mécanique et électrique (-0,8%), de l’industrie du caoutchouc et du plastique (-6,5%) et du raffinage du pétrole (-7,4%).

De même, les secteurs suivants sont en baisse:  les produits énergétiques (-1,4%), l’industrie mécanique et électrique (-1,1%), la fabrication d’autres produits minéraux non métal (-3,9%) et le papier, le carton et de l’édition (-2,9%).

En conclusion, l’INS précise que la production industrielle a enregistré une baisse de 1,2% au cours du premier semestre de l’année 2018. La même source précise que « cette diminution s’explique par la baisse de la production dans le secteur de  l’industrie chimique (-10,3%), suite à la diminution de la production dans plusieurs secteurs ». Ces secteurs sont: la production de dérivés phosphatés, le secteur de fabrication d’autres produits minéraux non métal (-4,6%), le secteur du raffinage du pétrole (-41,8%), le secteur de l’extraction des produits non énergétiques (-21,1%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here