La Corée du Sud renforce sa coopération avec la Tunisie

Corée du Sud L'Economiste Maghrébin

Le vice-président de l’Assemblée nationale de la Corée du Sud, Lee Ju Young, en visite officielle en Tunisie ( 22-24 août) s’est entretenu  dans la journée du vendredi 24 août avec le Chef du gouvernement, Youssef Chahed. Une réunion durant laquelle les deux dirigeants ont évoqué plusieurs volets dont ceux diplomatique et politique. 

Lee Ju Young, lors de son entrevue avec le chef du gouvernement, a mis l’accent sur la réussite de l’expérience politique tunisienne,  notamment  avec l’adoption de la nouvelle Constitution qui constitue, selon lui, un modèle d’inspiration. 

Par ailleurs, dans la même journée, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, s’est également entretenu avec  Lee Ju-Young.  La réunion a porté sur les possibilités de coopération entre les deux pays.

L’objectif : mettre en avant la coopération et inciter les Coréens à investir en Afrique.

Autre élément, la crise en Libye était l’un des sujets abordés lors de cette réunion. De ce fait,  Lee Ju-Young  a soulevé l’importance capitale d’investir en Libye  et de contribuer à la reconstruction du pays.

Lee Ju-Young: investir en Tunisie 

De son côté, Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME,  a assuré que le volet économique n’est pas moindre. Il déclare: « Les avantages et perspectives d’investissement constituent un grand potentiel en Tunisie sur le plan des ressources humaines, à savoir la main-d’œuvre compétente dans divers secteurs prometteurs, ainsi que l’infrastructure industrielle, en plus des privilèges de l’adhésion de la Tunisie au Marché commun pour l’Afrique orientale et australe COMESA et comme porte d’entrée sur le marché africain ». 

 En outre il a évoqué  la diversité économie tunisienne. Il rappelle que 90% tissu industriel se compose de micro-entreprises et moyennes entreprises. Il considère  que l’État encourage l’initiative privée et lui fournit l’infrastructure nécessaire pour la réussite des investissements.

La réunion a été l’occasion de revoir le plan d’action stratégique du ministère en plus des grandes orientations du gouvernement visant à améliorer le climat d’investissement grâce à l’élaboration de lois et de facilités pour les investisseurs …

Pour sa part, M. Lee Ju Young a  réitéré son soutien à la Tunisie, en particulier aux PME.  Celles-ci jouent un rôle de médiateur entre le gouvernement tunisien et la Corée du Sud, en particulier dans le secteur industriel.

Les institutions sud-coréennes en Tunisie continueront à développer leurs activités en Tunisie et se préparent au lancement de la chambre d’industrie tuniso-sud coréenne

Notons par la même occasion que Lee Ju-Young s’est aussi entretenu avec le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here