Rached Ghannouchi : la rencontre de Paris, cinq ans après

Rached Ghannouchi L'Economiste Maghrébin

Rached Ghannouchi, le chef du mouvement Ennahdha a publié, le 16 août 2018 sur la page officielle Facebook du mouvement, une longue tribune intitulée: « Rencontre de Paris : enseignements, défis et perspectives »; et ce, cinq ans après sa rencontre avec le président de la République Béji Caïd Essebsi à Paris, le 15 août 2013. 

Rached Ghannouchi a, dans son message, renouvelé son attachement au consensus et au dialogue avec le président de la République pour résoudre tous les problèmes. « Le consensus est un choix stratégique fait par Ennahdha qui appelle à adopter le dialogue comme moyen pour résoudre les problèmes rencontrés pour tout sujet. Nous allons réagir à la proposition du Président de la République relative à l’héritage après sa présentation à l’ARP« , ajoute R. Ghannouchi.

Rached Ghannouchi adepte du consensus social

Evoquant le remaniement ministériel, le chef du mouvement Ennahdha a affirmé que l’appel à la stabilité politique, qui, pour lui, ne s’oppose pas au choix du consensus, s’inscrit dans le cadre de la préservation de l’intérêt national.

« Il n’était pas possible de changer le gouvernement au cours des élections municipales, avant la mise en place des conseils municipaux, au cours des négociations avec les bailleurs de fonds, en pleine haute saison touristique, avec la montée du niveau des menaces terroristes et avant le dépôt au Bureau de l’ARP de la loi de Finances pour la prochaine année « , précise Rached Ghannouchi.

Sur le plan économique et social, Rached Ghannouchi a souligné que le consensus politique ne revêt pas moins d’importance que le consensus social.

Et d’ajouter : « Nous appelons à soutenir l’entreprise tunisienne, à créer de nouveaux projets, à valoriser davantage la culture du travail, de la productivité et l’esprit d’initiative pour créer de la richesse, réduire l’endettement et améliorer le pouvoir d’achat conformément aux capacités de l’Etat et du secteur privé« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here