Salma Elloumi-Rekik: “Les Algériens sont toujours les bienvenus”

Algériens Selma Elloumi Rekik L'Economiste Maghrébin

Une campagne de dénigrement sans précédent orchestrée par certains médias et réseaux sociaux algériens contre la destination Tunisie a colporté de nombreuses contre-vérités et porté atteinte à l’image de l’hôtellerie tunisienne par des accusations mensongères.

Les hôteliers tunisiens sont particulièrement  pointés du doigt pour leur comportement envers les touristes algériens, rapportent les médias algériens qui citent plusieurs incidents. En écho à cette polémique, Selma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a fait savoir que les Algériens sont et seront toujours les bienvenus dans les hôtels tunisiens.

Elle a souligné que 80% des Algériens optent généralement pour la location de logements, contrairement à 20% d’entre eux qui  passent leur séjour dans des  hôtels.  

Forte solidarité et fraternité  entre les Algériens et les Tunisiens

Et de poursuivre: “Ce qui s’est passé, il y a eu certainement du surbooking. Et je pense que la polémique provient essentiellement du surbooking ou probablement des agences de voyages qui n’ont pas fait leur travail correctement. Nous avons organisé des campagnes aussi bien en Tunisie qu’en Algérie, pour inciter les citoyens à réserver à l’avance pour avoir plus de disponibilité et plus  de choix. Il va sans dire que les Algériens restent les bienvenus. Ils représentent pour nous le marché traditionnel, sans oublier qu’il y a une très forte solidarité et fraternité qui existent entre les Algériens et les Tunisiens et qui ne datent pas d’hier. Il y  a même un journal algérien qui a démenti ces rumeurs”. 

Selon les médias algériens, les agences de voyages algériennes ne commercialisent que 1000 à 3000 touristes. Car, faut-il noter, les Algériens sont des touristes de la haute saison et non des quatre saisons, comme c’est le cas de ceux générés par les tour- opérateurs.  

Saïd Boukhelifa, président du Syndicat national des Agences de voyages algériennes (SNAV), se déplacera cette semaine à Tunis,  accompagné d’une délégation du SNAV et de journalistes algériens dans le cadre d’une visite de travail sur le terrain dans les zones touristiques de Yasmine Hammamet, Sousse et Monastir pour constater de visu l’accueil et les conditions de séjour des touristes algériens en Tunisie. Il sera reçu également par la ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

A noter que le nombre d’arrivées de touristes maghrébins au 30 juin 2018 s’élève à 1.659.586, soit  une hausse de +17,4% par rapport à 2017. Les Algériens arrivent en tête du classement avec plus de 905.053 visiteurs, soit +18,1%. Un chiffre record, déclare le service de  presse du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, suivi des Libyens avec 718.889 soit +16,0 % et  d’autres nationalités maghrébines dont le nombre s’élève à 35.644 soit +29,8%.

Par

Publié le 09/08/2018 à 12:59

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin