Programme H2020: une intelligence collective pour une Tunisie innovante!

Programme H2020 L'Economiste Maghrébin

Accroître la participation des milieux d’affaires tunisiens, en particulier des PME, au Programme H2020 contribue à augmenter la compétitivité des entreprises tunisiennes sur le marché international, à favoriser la collaboration entre l’industrie et la recherche, à soutenir l’écosystème national de l’innovation.

Tels sont les objectifs généraux de la journée d’information sur le thème “L’université au service de l’innovation des entreprises”, organisée aujourd’hui par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au siège de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA).

L’événement s’inscrit dans le Programme H2020, financé par la Commission européenne, qui a pour objectif d’accompagner la communauté scientifique et industrielle tunisienne afin d’améliorer et de renforcer sa participation à ce programme européen et accélérer son intégration au sein de l’Espace européen de la recherche et de l’innovation.

La question essentielle est de savoir à qui s’adresse ce programme? Ce sont le secteur privé, les PME, startups, spin-offs, technopôles, pôles de compétitivité qui sont les premiers concernés par ce programme. Ce qui va permettre aux entreprises tunisiennes de se positionner et d’identifier des partenaires étrangers. 

En somme, les défis à relever sont multiples : “Nous avons pour ambition de rehausser le développement socioéconomique, de créer un écosystème favorable à la recherche et à l’innovation et de piloter des stratégies de réponse aux challenges de la société. L’objectif principal est d’assurer le succès et de pérenniser l’association avec l’UE, d’instaurer un système collaboratif basé sur l’intelligence collective de toutes les parties prenantes”, souligne Slim Khalbous, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Rencontrée lors de ce colloque, Olfa Zribi Ben Slimane, directrice de l’unité de gestion chargée du Programme H2020, a souligné que ce programme  accompagne financièrement les projets retenus en matière d’innovation . Grâce à ce mécanisme, en l’espace d’un an et demi, nous sommes passés de sept à 59 projets retenus. Les projets doivent être rédigés en anglais, ce qui peut constituer une difficulté et ne doivent pas aller au-delà de dix pages.

Programme H2020: la Tunisie est très compétitive dans le secteur des Tics

Par ailleurs, Samiha Khelifa, membre et bénévole de l’unité de gestion du programme européen H2020 au sein du ministère de l’Enseignement supérieur, faisant partie de l’arsenal de compétences tunisiennes de l’université publique tunisienne, a rappelé que la Tunisie est très compétitive dans le secteur des Tics de la communication.

Elle précise: “Avec le mécanisme H2020, les chercheurs juniors et seniors trouveront un appui de taille par le biais de la transdisciplinarité qui n’est pas aisée à mettre en place même dans les pays les plus avancés”. Il est à noter que la Tunisie par son statut d’associée, a eu l’opportunité de contribuer aux discussions des grandes lignes de ce mécanisme. 

Les experts européens présents ont été unanimes à dire qu’il est nécessaire que la Tunisie rejoigne l’espace européen dans le domaine de la recherche et de l’innovation, estimant qu’il s’agit d’une opportunité remarquable de briller à l’échelle internationale. 

Il est à rappeler que la Commission européenne a déjà préparé le FP9, la suite du programme H2020 qui s’étendra de 2021 à 2026. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here