Fadhel Moussa a tenu sa parole de ne pas s’allier à Nidaa et Ennadha

Fadhel Moussa L'Economiste Maghrébin
Fadhel Moussa élu le maire de l'Ariana

Le doyen Fadhel Moussa, tête de la liste indépendante du gouvernorat de l’Ariana “Al Afdhal”, vient d’être élu maire de la municipalité de l’Ariana. Il fait partie de ces candidats indépendants ayant devancé les partis politiques au pouvoir, Nidaa Tounes et Ennahdha.  

Il affirme dans une déclaration: « La Tunisie a réussi, là où les autres pays n’ont pas réussi. » Le nouveau maire a souligné que sur le plan local, il a bel et bien l’intention de faire de grands pas, notamment d’être à l’écoute des citoyens, dans l’amélioration de leurs conditions de vie.

Fadhel Moussa à la tête de l’Ariana

Fadhel Moussa L'Economiste Maghrébin
Fadhel Moussa élu le maire de l’Ariana

Par ailleurs, après l’élection du président du conseil, les deux partis Nidaa Tounes et Ennahdha avaient proposé de recourir au consensus pour la nomination des deux vice-présidents; alors que le mandat des électeurs est suffisamment clair. Fadhel Moussa a procédé au vote conformément à la loi. Suite à cela, les conseillers de Nidaa et Ennahdha se sont retirés de la salle. Quant au calcul du quorum, la majorité des élus était présente, soit « plus de la moitié » et non pas la moitié plus un. En somme, 21 conseillers étaient présents sur les 36.

De ce fait, Nihel Ben Amar vient d’être élue première vice-présidente, Mohamed Hedi Kochrid deuxième vice-président et Meriem Attaoui, troisième vice-président. Les deux premiers élus font partie de la liste Al Afdhal.

Rappelons que dans une déclaration récente, tout juste après les résultats des élections municipales, Fadhel Moussa avait annoncé qu’il n’avait nullement l’intention de s’allier à Ennahdha ou Nidaa Tounes pour être à la tête de la municipalité de l’Ariana.

Il ajoute qu’avec le peu de ressources financières,  sa liste a réussi à avoir 15 sièges, contrairement aux autres partis qui ont tout fait, à tous les niveaux, afin de gagner à tout prix et par n’importe quels moyens. Il a conclu: « Ce n’est pas qu’avec l’argent qu’on gagne, mais essentiellement avec la crédibilité et la transparence ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here