Université centrale : bourses d’excellence offertes aux bacheliers

bourseslogo de l’Université centrale

Le Groupe  l’Université centrale accordera 30 bourses d’excellence aux bacheliers 2018, annonce Houbeb Ajmi, Directrice Générale de l’UCG,  lors d’un point de presse tenu aujourdhui, 22 juin, au  siège de l’Université.

La directrice générale a affirmé que dans le cadre du soutien de l’Université à l’excellence, il a été décidé d’octroyer 30 bourses d’excellence aux  lauréats du baccalauréat. L’admission à ces bourses d’excellence  se fera sur dossier.  Un lauréat sera choisi de chaque gouvernorat et six places sont réservées aux lauréats issus des régions de l’intérieur dans le cadre de la discrimination positive, précise la directrice générale.

Dans le même sillage, la directrice générale a fait savoir qu’il a été constaté que dans un certain nombre de régions, il n’est pas souvent facile aux bacheliers d’accéder aux filières prestigieuses. Les bacheliers sélectionnés seront  pris en charge par l’Université centrale et suivront leurs études dans l’un des établissements de l’université selon leur choix ou dans l’un des établissements universitaire étrangers partenaires avec l’Université  centrale.  En misant sur la discrimination positive, l’Université centrale adhère à la politique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

 

Les noms des bénéficiaires de bourses seront annoncés au mois de juillet

Il est à noter que  le dernier délai pour postuler à ce programme a été fixé au 15 juillet. La proclamation des noms des bacheliers admis aura lieu le 19 juillet lors d’une cérémonie qui se tiendra à la Cité de la Culture. De même, elle a affirmé qu’un appel à candidature pour des bourses sociales sera lancé au mois d’août prochain. A noter que tous les détails seront disponibles prochainement sur le site officiel de l’Université centrale.

Un autre programme est prévu pour la reconversion professionnelle. Ce programme ciblera les diplômés de l’enseignement supérieur chômeurs pour faciliter leur intégrations dans les milieux professionnels.   Actuellement, l’Université centrale comprend 7000 étudiants. L’intervenante prévoit une croissance  de 20%  pour la prochaine année universitaires.

Sur un autre volet, Houbeb Ajmi a affirmé que la formation professionnelle demeure l’une des priorités  de l’Université centrale qui prévoit, à ce propos, l’ouverture d’un certain nombre de centres de formation professionnelle dans les gouvernorats qui seront en adéquation avec l’environnement et le contexte économique de ces régions : à  Nabeul,  un centre de formation professionnelle sur le tourisme ; àBizerte un centre de formation professionnelle qui porte sur le commerce et la logistique et à Sousse un centre de formation professionnelle sur l’industrie.

Par

Publié le 22/06/2018 à 15:09

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin