Une retenue sur salaire pour 13 députés

bloc parlementaire

Les absences à répétition des députés adeptes de l’école buissonnière coûtent cher à l’Assemblée des représentants du peuple. La liste des députés absents durant les mois de janvier, février et mars vient d’être publiée sur le site de l’ARP.

Le bureau du Parlement a décidé de la retenue sur salaire des 13 députés qui manquent à plus de la moitié des séances plénières, réunions de commissions durant les mois de janvier, février et mars 2018.  En effet, le règlement intérieur est formel : “Il est interdit aux membres de l’Assemblée de s’absenter sans préavis.” Autrement dit, le Bureau de l’Assemblée publiera sur son site la liste préliminaire des députés présents aux séances plénières et aux commissions dans un délai ne dépassant pas trois jours ouvrables, après la fin de la séance.

La liste précise si l’absence était justifiée ou pas, les députés sanctionnés ont un délai d’une semaine pour déposer un recours.  

Rappelons que le bureau de l’ARP a décidé, en date du 19 avril 2018, d’appliquer des sanctions à l’encontre des députés absentéistes, consistant en des pénalités prélevées sur leurs indemnités.

L’article 26 du règlement intérieur de l’ARP, qui prévoit des sanctions pour absences répétées, n’a jamais été appliqué auparavant jusqu’à ce que ces dernières soient allées crescendo, nuisant à la bonne marche des travaux de l’ARP.

Que dit l’article 26?

Il est interdit aux députés de s’absenter sans préavis.  Le président du Conseil peut autoriser l’absence d’un membre pour une période déterminée et en cas de maladie, pour une période indéterminée.

 

Par

Publié le 16/05/2018 à 08:54

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin