Quelles solutions pour une économie saine et forte

Marouane El Abbassi

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Marouane El Abbassi, a évoqué la nécessité de conjuguer les efforts pour redresser les équilibres financiers, et ce, afin de construire une économie saine et forte, attractive en investissements.

Intervenant aujourd’hui sur les ondes radiophoniques, M. Abassi a annoncé qu’il faut maîtriser l’inflation pour qu’elle ne devienne pas structurelle et la maintenir dans des proportions raisonnables surtout que les indicateurs sont désormais positifs quant à l’avenir des affaires en Tunisie, notamment avec la reprise du secteur touristique.

Dans ce sens, le gouverneur a estimé qu’il importe de garantir les conditions nécessaires en matière du transport aérien pour que le secteur touristique évolue davantage. Idem pour les conditions de séjour et la qualité de services dans les hôtels, afin d’inciter les touristes à revisiter la Tunisie.

Revenant sur la situation des entreprises publiques, Marouane El Abbassi a affirmé qu’il faut multiplier les efforts pour résoudre les difficultés auxquelles elles font face afin de les remettre en selle pour contribuer à la dynamique économique.

Il a, en outre, souligné qu’il faut booster les activités économiques qui permettent d’améliorer les exportations, tout en veillant à limiter les importations. M. El Abbassi a, ainsi, appelé à une meilleure production et productivité, une condition, selon ses dires, sine qua non pour assurer le développement et la croissance économiques.

Au final, le responsable a fait savoir que le problème en Tunisie concerne beaucoup plus l’accès aux crédits que le taux d’intérêt, précisant qu’il y a un véritable engouement pour les microcrédits et le leasing malgré leur taux d’intérêts élevés. «En Tunisie, il y a un problème d’inclusion financière et bancaire dû à un manque de confiance. Ce dernier peut être résolu grâce aux nouvelles technologies, à savoir la blockchain», conclut-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here