Moez Attia: « Si le taux de participation des électeurs est inférieur à 50%, ce sera un échec à tous les niveaux »

A quoi faut-il s’attendre concernant le résultat des élections municipales? Les Tunisiens voteront-ils en masse le jour J.

Moez Attia, président de l’Association Kolna Tounes, a souligné même si le climat socio-économique est assez délicat,  à cause de la déception des Tunisiens vis à vis de la politique et des politiciens. il espère réaliser un taux de 50%, en déclarant: « Je pense que ça sera un taux raisonnable et acceptable, à celui d’avoir 50% ». Il poursuit: « Le message qu’on veut passer aux Tunisiens et  au monde entier est le suivant malgré les circonstances sur lesquelles le pays connaît, les Tunisiens tiennent à la démocratie, et  à cette transition démocratique et qu’on ne veut pas revenir en arrière ». 

La question est de savoir si le taux de participation est au dessous de 50%,  M. Attia a commenté que ça sera un échec pour la transition démocratique.

Quel est l’impact?

Il a répondu: « Cela aura un impact sur la politique en Tunisie, sur le processus de la transition démocratique et sur les élections législatives et présidentielles de 2019 ». Tout en ajoutant: « Sans pour autant oublier qu’il y a des personnes qui veulent mettre en cause le régime politique, le mode de scrutin pour faire des pas en arrière et revenir vers un régime présidentiel avec un  parti unique ».

Connaîtra-t-on un échec gouvernemental? A cette question, il a fait savoir: « Honnêtement ce ne sera pas uniquement l’échec du gouvernement, ce sera l’échec de l’Isie, de la société civile, des partis politiques… de tout le monde ».

Qu’en est-il des élections régionales? Notre interlocuteur a fait savoir que l’ association Kolna Tounes,  » a présenté un calendrier pour organiser les élections régionales et municipales en même temps parce qu’il y a certaines structures qu’on ne peut pas mettre en place aujourd’hui.  Le haut conseil de la décentralisation, l’instance de la décentralisation et malheureusement l’Isie n’ont pas de programme, mais c’est clair que ce sera en 2020 ou 2021 probablement ». 

Quant au faible taux de participation des militaires et des sécuritaires, il a conclu: « Comme première expérience, c’est en effet un taux assez décevant, mais l’important est que ce droit a été exercé. », a-t-il conclu. 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here