Découvrir Carthage et ses alentours à vélo… c’est pour bientôt

Carthage à vélo

Le Lemon tour, un nouveau service sera prochainement lancé pour la visite à vélo du patrimoine tunisien en banlieue nord, un service innovant alliant la location d’un moyen de transport durable et des informations de qualité sur le site archéologique et le patrimoine. C’est en visitant le site archéologique de Carthage que l’idée est venue à Célia et Nicolas, fondateurs du Lemon tour.

Objectifs : offrir des informations de qualité, proposer des parcours adaptés à ses différents publics et permettre à tous de faire du vélo.

En effet, le site classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco est immense et ses vestiges très dispersés. Pas facile de s’y retrouver à pied ! La plupart des visiteurs se déplacent aujourd’hui en voiture autour des points d’intérêts les plus importants… Et passent à côté de petites merveilles patrimoniales, de points de vue sublimes sur le golfe de Tunis, et de la découverte des ambiances des différents quartiers.

Cela ne faisait donc plus de doute pour Célia et Nicolas : le vélo est bien la meilleure solution pour découvrir autrement Carthage et ses alentours.

Les deux jeunes entrepreneurs ont ainsi développé cette idée au sein de leur start-up Kandeel, une société qui accompagne et développe des projets de développement local en Tunisie.

En selle, dès mars, Le Lemon tour propose de la location de vélos avec un choix de plusieurs parcours pour découvrir le site archéologique et le patrimoine des villes de de la Goulette, du Kram, de Carthage, de Sidi Bou Saïd et de la Marsa. Les parcours sont proposés avec des explications historiques sur l’ensemble des lieux à découvrir en chemin.

Avec son service, le Lemon tour a pour but de démocratiser le cyclotourisme et le vélo en Tunisie et de donner envie de visiter à tous, Tunisiens comme touristes. Pour cela, Le Lemon tour travaille à valoriser le patrimoine tunisien en faisant découvrir les trésors cachés de la banlieue nord.

C’est aussi une nouvelle forme de tourisme, qui vise à promouvoir le développement économique local autour du site archéologique : en découvrant de nouveaux lieux, ce sont aussi de nouvelles rencontres qui se créent, un autre regard sur un peuple, son histoire et sa culture.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here