Développement : 55 millions de dinars au profit de l’artisanat

expo-vente - l'économiste maghrébin

L’artisanat pourrait être une solution pour lutter contre le chômage, déclare le ministre de  l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, en marge d’une visite de travail dans le gouvernorat de Kasserine, effectuée, aujourd’hui, 16 mars, à l’occasion de la journée nationale de artisanat. 

Le ministre a indiqué que le gouvernement de l’Union nationale a élaboré un plan national pour le développement de l’artisanat. Ce plan se base sur quatre axes,  à savoir : la commercialisation, l’exportation, le financement et l’institutionnalisation. Le gouvernement prévoit un budget de 55 millions de dinars pour ce plan qui s’étend de 2018 à 2022.

L’artisanat représente 4,5% du PIB de la Tunisie et l’objectif du gouvernement est de le doubler, affirme le ministre. L’artisanat contribue à hauteur de 10% de l’emploi des  titulaires des diplômes de l’enseignement supérieur mais dans le gouvernorat de Kasserine, il contribue à l’emploi à hauteur de 27%. Par ailleurs, il est à noter que le Chef du gouvernement a chargé un certain nombre de ministres de se déplacer dans les régions  à l’occasion de la Journée nationale de l’artisanat pour sensibiliser les jeunes titulaires de l’enseignement supérieur à l’importance de l’artisanat comme source d’emploi et d’employabilité.

Slim Khalbous a incité, lors de son intervention, les jeunes à  innover dans le domaine de l’artisanat en créant des projets qui concilient modernité et authenticité. Cependant, malgré les moyens mobilisés par l’Etat en faveur de l’artisanat, le secteur peine encore vu que l’habit traditionnel demeure  occasionnel. Notons que la déclaration du ministre intervient dans un contexte critique pour l’artisanat à cause de la hausse des prix de la matière première et le manque de la main-d’oeuvre qualifiée.
[raside number= »3″ tag= »artisanat »]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here