BAD : 122 millions d’euros pour la réalisation du nouveau pont de Bizerte

Infrastructure - L'Economiste Maghrébin

Un accord de prêt de 122 millions d’euros, soit environ 361 millions de dinars, pour la réalisation du projet du pont de Bizerte a été signé, hier, entre la Tunisie et la Banque africaine de développement (BAD).

Ce prêt, remboursable sur 19 ans avec sept ans de grâce, est assorti d’un taux d’intérêt de 0,44%.

Le nouveau pont de Bizerte, dont les travaux débuteront au troisième trimestre de 2018, devra relier la région de Sidi Hamad au niveau de Ben Nafaa et la ville de Bizerte. Il s’étendra sur une distance de 9,5 km, avec l’aménagement d’une route de 7,4 km (de la fin de l’autoroute A4 à la route locale n° 438) et la construction d’un pont de 2,7 km qui sera bâti sur le canal de navigation marine du Lac de Bizerte.

En outre, le projet comprend la construction de quatre échangeurs aux niveaux des croisements (la route nationale 8- A4, l’entrée du pole technologique, l’entrée de la ville de Menzel Abderahmen et la route nationale n°11) et de deux ouvrages techniques (au niveau de la cimenterie et de la route municipale). Sa réalisation se poursuivra sur trois ans.

Le coût total du nouveau pont s’élève à 750 millions de dinars, dont 123 millions d’euros (environ 363 MDT) financés sous forme de don par la Banque européenne d’investissement (BEI) et 95 millions d’euros (environ 281 MDT) financés par le budget de l’Etat. Sachant que la contribution de l’Etat portera sur l’acquisition des biens fonciers à travers des opérations d’expropriation et la réalisation des travaux techniques.

A noter que l’accord de prêt a été signé par Zied Laadhari, ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale et Mohamed El Azizi, Directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord.

BAD

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here