Afek Tounes : Karim Helali jette l’éponge

Karim Helali

Après l’annonce faite par le parti Afek Tounes de son retrait de l’Accord de Carthage, dans la foulée de son retrait du gouvernement d’union nationale, dans la soirée du samedi, Karim Helali, député et un des dirigeants du parti, a présenté sa démission, dimanche.

Quelles en sont les raisons? Karim Helali nous a déclaré qu’il préfère ne pas s’étaler sur ce qui s’est passé. “Je m’exprimerai en temps opportun”, a-t-il ajouté. 

Face au mutisme de Karim Helali sur les véritables raisons de sa démission, les réseaux sociaux ont pris le relais pour dire que les raisons sont personnelles et qu’il ne peut donner plus au parti”.

Quant au retrait du parti du Document de Carthage, Afek Tounes s’est exprimé à travers un communiqué: “La politique de consensus entre Nidaa Tounes et Ennahdha n’a fait qu’aggraver la situation économique du pays, l’accord a été vidé de sa substance et n’a plus de raison d’être.”

Il y a tout juste un mois, huit dirigeants du parti avaient gelé leur adhésion à Afek Tounes. Dans une déclaration récente à leconomistemaghrebin.com, Faouzi Ben Abderrahman a souligné: “On ne bâtit pas un parti dans l’exclusion. Il est important d’élargir le débat à travers les discussions. Je suis l’un des fondateurs de ce parti, je l’ai vu naître. Tout comme je suis convaincu qu’il va falloir ouvrir le débat à une vraie pensée politique au vrai sens du terme.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here